Dotée d’un PIB de l’ordre de 10 Mds EUR et d’une population d’environ 2 M d’habitants, la Macédoine a connu une stagnation de la croissance en 2017, conséquence de la longue crise politique qui a touché le pays de février 2015 à fin mai 2017. L’investissement et les exportations nettes ont pesé sur la croissance. Seule la consommation a contribué positivement à l’activité. Le modèle économique de la Macédoine est actuellement dépendant de quatre grandes variables : (i) les flux de remises de la diaspora macédonienne qui alimentent la demande interne; (ii) l’activité d’une dizaine de grandes entreprises étrangères situées dans les zones franches, à l’origine de plus de 50 % des exportations; (iii) la réalisation de grands projets d’infrastructures; (iv) et la situation politique. Le solde du compte courant demeure déficitaire. Les finances publiques sont encore sous contrôle mais la trajectoire de la dette devrait être mieux maîtrisée. D’importantes réformes structurelles restent à

Situation éco

Dotée d’un PIB de l’ordre de 10 Mds EUR et d’une population d’environ 2 M d’habitants, la Macédoine a connu une stagnation de la croissance en 2017, conséquence de la longue crise politique qui a touché le pays de février 2015 à fin mai 2017. L’investissement et les exportations nettes ont pesé sur la croissance. Seule la consommation a contribué positivement à l’activité. Le modèle économique de la Macédoine est actuellement dépendant de quatre grandes variables : (i) les flux de remises de la diaspora macédonienne qui alimentent la demande interne; (ii) l’activité d’une dizaine de grandes entreprises étrangères situées dans les zones franches, à l’origine de plus de 50 % des exportations; (iii) la réalisation de grands projets d’infrastructures; (iv) et la situation politique. Le solde du compte courant demeure déficitaire. Les finances publiques sont encore sous contrôle mais la trajectoire de la dette devrait être mieux maîtrisée. D’importantes réformes structurelles restent à mener, notamment en matière d’état de droit et de lutte contre l’économie informelle.