L'aide au développement de la France au Vietnam sur la période 2005-2015 vient de faire l'objet d'une évaluation conjointe menée par L'Agence française de développement (AFD), le ministère de l'Europe et des affaires étrangères (MEAE) et la direction générale du Trésor (DG Trésor). Cette évaluation a porté sur une période de dix années au cours desquelles le Vietnam a connu une croissance économique importante (6% en moyenne) et est passé de la catégorie des pays à faible revenu (PFR) au statut de pays à revenu intermédiaire (PRI). Si le périmètre de l'étude n'a pu englober l'ensemble des financements français comptabilisés en aide publique au développement (APD) qui font de la France le 4e fournisseur d'APD au Vietnam, l'évaluation a ciblé les interventions bilatérales des trois principaux acteurs français de l'APD  (51 projets AFD, 41 projets MEAE, 12 projets FASEP et 8 projets RPE de la DGTrésor) et a approfondi l'analyse de l'impact de ces opérations sur le développement soutenab

L'aide au développement de la France au Vietnam sur la période 2005-2015 vient de faire l'objet d'une évaluation conjointe menée par L'Agence française de développement (AFD), le ministère de l'Europe et des affaires étrangères (MEAE) et la direction générale du Trésor (DG Trésor). Cette évaluation a porté sur une période de dix années au cours desquelles le Vietnam a connu une croissance économique importante (6% en moyenne) et est passé de la catégorie des pays à faible revenu (PFR) au statut de pays à revenu intermédiaire (PRI). Si le périmètre de l'étude n'a pu englober l'ensemble des financements français comptabilisés en aide publique au développement (APD) qui font de la France le 4e fournisseur d'APD au Vietnam, l'évaluation a ciblé les interventions bilatérales des trois principaux acteurs français de l'APD  (51 projets AFD, 41 projets MEAE, 12 projets FASEP et 8 projets RPE de la DGTrésor) et a approfondi l'analyse de l'impact de ces opérations sur le développement soutenable et la durabilité des investissements dans les domaines de l'eau et de l'assainissement (engagements de plus de 300 M€ sur la période), de l'énergie (plus de 150 M€ de décaissements) et du transport (plus de 600 M€ d'engagement)

 

 

Evaluation de l'aide au développement au Vietnam

Crédit photo Beboy / Stock.Adobe.com