Sommaire CROISSANCE : la croissance reste dynamique au T4, à +6,8% en réel et +11% en nominal, et se porte à +6,9% en 2017 (+11,2% pour la croissance nominale) 2DEMANDE INTERIEURE : l’investissement en infrastructures ralentit, à +13% au T4 contre 18% sur l’année 2017, tandis que l’investissement privé diminue en fin d’année  3COMMERCE EXTERIEUR : le rebond du commerce en 2017 s’est accéléré au T4, avec la plus importante croissance des exportations depuis trois ans (+9,9% en g.a.) 4MONNAIE ET BANQUE : la reprise du resserrement règlementaire dans le secteur financier renchérit le financement des banques, sans pour le moment affecter les crédits à l’économie  5MARCHES DES ACTIFS : les dynamiques des prix et de l’activité dans le secteur immobilier se stabilisent en fin d’année  6MARCHE DES CHANGES : les autorités poursuivent leur politique de stabilité vis-à-vis d’un panier de référence, dans un contexte d’accumulation modérée mais soutenue de réserves  7FLUX DE CAPIT

Sommaire

 

CROISSANCE : la croissance reste dynamique au T4, à +6,8% en réel et +11% en nominal, et se porte à +6,9% en 2017 (+11,2% pour la croissance nominale) 2

DEMANDE INTERIEURE : l’investissement en infrastructures ralentit, à +13% au T4 contre 18% sur l’année 2017, tandis que l’investissement privé diminue en fin d’année  3

COMMERCE EXTERIEUR : le rebond du commerce en 2017 s’est accéléré au T4, avec la plus importante croissance des exportations depuis trois ans (+9,9% en g.a.) 4

MONNAIE ET BANQUE : la reprise du resserrement règlementaire dans le secteur financier renchérit le financement des banques, sans pour le moment affecter les crédits à l’économie  5

MARCHES DES ACTIFS : les dynamiques des prix et de l’activité dans le secteur immobilier se stabilisent en fin d’année  6

MARCHE DES CHANGES : les autorités poursuivent leur politique de stabilité vis-à-vis d’un panier de référence, dans un contexte d’accumulation modérée mais soutenue de réserves  7

FLUX DE CAPITAUX : dans un contexte de reprise des entrées de capitaux, les autorités semblent lever certaines restrictions pesant sur les flux sortants  8

FINANCES PUBLIQUES : le déficit public officiel est conforme aux objectifs des autorités (-3,7% du PIB) grâce aux revenus fonciers et au rebond de la croissance nominale  8

ENERGIE : légère inflexion en fin d’année de la croissance soutenue de la production d’électricité  9

 

INDICATEURS ECONOMIQUES MENSUELS  10

INDICATEURS ECONOMIQUES ANNUELS  11

PREVISIONS DE CROISSANCE DU PIB CHINOIS  12