En zone euro, le recul de l’inflation est confirmé en février avec la parution de l’IPCH définitif (+1,1 % après +1,3 %, révision de −0,1 pt par rapport à l’estimation flash), de même qu’en Allemagne (+1,2 % après +1,4 %) et en Italie (+0,5 % après +1,2 %). En revanche, l’inflation progresse en Espagne (+1,2 % après +0,7 %). De plus, en zone euro, l’indice de production industrielle se contracte en janvier (−1,0 % après +0,4 %) après avoir ralenti en fin d’année. En parallèle, les ventes au détail rebondissent en Espagne (+0,3 % après −0,6 %) mais poursuivent leur repli en Italie (−0,7 % après −0,9 %).Aux États-Unis, les prix à la consommation accélèrent légèrement en février (+2,2 % après +2,1 %) et l’indice de production industrielle repart à la hausse (+1,1 % après −0,3 %). Dans le même temps, les mises en chantier enregistrent un fort recul (−4,0 % après +7,5 %) et les ventes au détail continuent de diminuer légèrement (−0,1 % après −0,1 %).

En zone euro, le recul de l’inflation est confirmé en février avec la parution de l’IPCH définitif (+1,1 % après +1,3 %, révision de −0,1 pt par rapport à l’estimation flash), de même qu’en Allemagne (+1,2 % après +1,4 %) et en Italie (+0,5 % après +1,2 %). En revanche, l’inflation progresse en Espagne (+1,2 % après +0,7 %). De plus, en zone euro, l’indice de production industrielle se contracte en janvier (−1,0 % après +0,4 %) après avoir ralenti en fin d’année. En parallèle, les ventes au détail rebondissent en Espagne (+0,3 % après −0,6 %) mais poursuivent leur repli en Italie (−0,7 % après −0,9 %).

Aux États-Unis, les prix à la consommation accélèrent légèrement en février (+2,2 % après +2,1 %) et l’indice de production industrielle repart à la hausse (+1,1 % après −0,3 %). Dans le même temps, les mises en chantier enregistrent un fort recul (−4,0 % après +7,5 %) et les ventes au détail continuent de diminuer légèrement (−0,1 % après −0,1 %).

Graphique

Tableau