Le 27 décembre dernier, la France et Sri Lanka ont signé un accord pour un prêt du Trésor concessionnel de 13,9M d'euros portant sur l'installation ou la rénovation de 6 coopératives laitières et de 30 centres de collecte répartis sur l'ensemble du territoire sri lankais. L'objectif est de permettre la production de lait pasteurisé et stérilisé à destination des groupes scolaires notamment.De gauche à droite : Hervé Sarnelli, conseiller économique de l’ambassade de France, Isabelle Miscot, chargé d’affaires à l’ambassade de France et Dr. R. H. S. Samaratunga, Secrétaire du ministère des Finances.Le projet financé par la direction générale du Trésor comporte trois composantes:la fourniture et l'installation d'équipements de production, conservation, et conditionnement complets et modernes (cuves de pasteurisation, réfrigérateurs, bouteilles et sachets, etc...), ainsi que de systèmes de contrôle informatisé pour 6 mini-laiteries;l'installation et l'équipement de 30 centres de colle

Le 27 décembre dernier, la France et Sri Lanka ont signé un accord pour un prêt du Trésor concessionnel de 13,9M d'euros portant sur l'installation ou la rénovation de 6 coopératives laitières et de 30 centres de collecte répartis sur l'ensemble du territoire sri lankais. L'objectif est de permettre la production de lait pasteurisé et stérilisé à destination des groupes scolaires notamment.

De gauche à droite : Mr Hervé Sarnelli, conseiller économique de l’ambassade de France, Mme Isabelle Miscot, chargé d’affaires à l’ambassade de France et Dr. R. H. S. Samaratunga, Secrétaire du Ministère des Finances.

De gauche à droite : Hervé Sarnelli, conseiller économique de l’ambassade de France, Isabelle Miscot, chargé d’affaires à l’ambassade de France et Dr. R. H. S. Samaratunga, Secrétaire du ministère des Finances.

Le projet financé par la direction générale du Trésor comporte trois composantes:

  • la fourniture et l'installation d'équipements de production, conservation, et conditionnement complets et modernes (cuves de pasteurisation, réfrigérateurs, bouteilles et sachets, etc...), ainsi que de systèmes de contrôle informatisé pour 6 mini-laiteries;
  • l'installation et l'équipement de 30 centres de collecte de lait (chambres froides, réservoirs réfrigérés, etc...);
  • une aide technique, assurée par l'Institut de l'Élevage français, visant à réaliser des études de marché sur le secteur laitier et à accompagner les producteurs de lait (techniques d'alimentation du bétail, procédés de transformation, contrôle de la qualité).

L'accord de financement prévoit l'achat en France de biens et services français servant à la mise en place du projet pour au moins 70% du montant total du prêt, afin de promouvoir la technologie et l'expertise française dans le domaine de l'industrie laitière.