Une croissance de 3,1% en 2015 et 2016 qui devrait fléchir en 2017 compte tenu du blocage politique ; un budget sous contrôle mais la dette publique ne prend pas en compte d’importants arriérés dus par les entités et des entreprises publiques ;  un système bancaire en cours de restructuration ; un blocage quasi certain des réformes structurelles jusqu’aux prochaines élections d’octobre  2018.

Conjoncture économique

Une croissance de 3,1% en 2015 et 2016 qui devrait fléchir en 2017 compte tenu du blocage politique ; un budget sous contrôle mais la dette publique ne prend pas en compte d’importants arriérés dus par les entités et des entreprises publiques ;  un système bancaire en cours de restructuration ; un blocage quasi certain des réformes structurelles jusqu’aux prochaines élections d’octobre  2018.