Zoom sur les missions du Trésor à l’international et quatre de ses grandes priorités.

Dernières actualités

miniature

Brèves de l'ASEAN semaine 8 (2020)

FAITS SAILLANTS : La croissance thaïlandaise s’établit à 2,4 % en 2019, au plus bas depuis 2014 | Les gouvernements thaïlandais, singapourien, vietnamien et cambodgien revoient à la baisse leur prévision de croissance pour 2020, notamment du fait de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique | La banque centrale indonésienne abaisse son taux directeur de 25 points de base, à 4...

miniature

Coronavirus : quel impact sur les entreprises françaises en Chine ?

Les Conseillers du Commerce Extérieur de la France, les services de l'ambassade de France en Chine et la CCI France Chine publient les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 400 entreprises françaises implantées en Chine, concernant l'impact de la crise sanitaire en cours sur leur activité. 61% des répondants anticipent une baisse de leur chiffre d'affaires au premier semestre....

Voir toutes les actualités

Définir et mettre en œuvre les intérêts économiques et stratégiques français dans le monde

Définir et mettre en œuvre les intérêts économiques et stratégiques français dans le monde est l’une des missions de la DG Trésor. Celle-ci joue un rôle essentiel en matière de promotion des intérêts des entreprises françaises à l’international et s’inscrit pleinement dans la stratégie pour le commerce extérieur de la France. 

Elle agit de deux façons pour remplir cette mission : 

  • En organisant des rencontres régulières entre ses ministres de tutelle et leurs homologues étrangers sur les thématiques économiques et financières bilatérales ;
  • En soutenant l’internationalisation des entreprises françaises (en les aidant à promouvoir et diffuser leurs offres à l’international et en leur apportant un accompagnement financier et non financier à l’export). 

Avec quelle organisation ? 

La DG Trésor s’appuie à Paris sur son service chargé des relations bilatérales et de l’accompagnement des entreprises, et à l’étranger sur son réseau de services économiques. Placé auprès des ambassades de France ce réseau, en synergie avec les services de centrale, répond aux besoins de l’État en matière d’intelligence économique, de négociation internationale, d’analyse en matière macroéconomique, financière et de politiques publiques.

La sous-direction BILAT centre son activité sur quatre grandes priorités :

- la conception et la mise en œuvre de notre stratégie pour les relations économiques bilatérales avec les pays de sa zone de compétence. Cette stratégie identifie les enjeux économiques, commerciaux et financiers, articule nos intérêts offensifs et ceux des sociétés françaises, et propose les leviers à mettre en œuvre ;

- l’alimentation des dialogues bilatéraux et la gestion des exercices institutionnels qui le sous-tendent (entretiens et déplacement des ministres, instance de dialogue bilatéral) ;

- la promotion et le suivi des grands contrats en analysant leurs évolutions et les conditions concurrentielles ;

- la promotion de l’attractivité de l’économie française vis-à-vis des investisseurs étrangers.

Pour agir dans son domaine de compétence, BILAT est organisée en cinq bureaux : quatre à compétences « géographiques » et un à compétence thématique :

  • BILAT 1 « Méditerranée et Proche-Orient » ;
  • BILAT 2 « Turquie, Balkans, CEI et Moyen-Orient » ;
  • BILAT 3 « Asie et Océanie » ;
  • BILAT 4 « Amériques » ;
  • BILAT 5 « Attractivité ».

Au quotidien, la sous-direction BILAT s’appuie notamment sur le réseau international de la DG Trésor qui compte 113 implantations dans 106 pays.

Publié le