Zoom sur les missions du Trésor à l’international et quatre de ses grandes priorités.

Dernières actualités

miniature

Le transport maritime et l’activité portuaire en Indonésie

Par sa position stratégique et sa croissance, l’Indonésie a un fort potentiel pour être un acteur majeur du transport maritime mondial. Ce développement se heurte au manque d’infrastructures, à des faiblesses logistiques et à une faible attractivité pour les investisseurs étrangers. Le développement de l’axe maritime reste une priorité du Président Jokowi, le gouvernement ayant poursuivi des progr...

miniature

Risques et opportunités pour le développement du tourisme marin en Indonésie

Disposant d’une très riche biodiversité marine, l’Indonésie possède un des plus importants potentiels touristiques marin et côtier, représentant également un fort atout économique. Toutefois, ces écosystèmes marins sont menacés par la pression touristique, une reprise du tourisme étant attendue d’ici 2023 ou 2024. Pour une meilleure durabilité, des politiques de gestion du tourisme sont mises en p...

Voir toutes les actualités

Définir et mettre en œuvre les intérêts économiques et stratégiques français dans le monde

Définir et mettre en œuvre les intérêts économiques et stratégiques français dans le monde est l’une des missions de la DG Trésor. Celle-ci joue un rôle essentiel en matière de promotion des intérêts des entreprises françaises à l’international et s’inscrit pleinement dans la stratégie pour le commerce extérieur de la France. 

Elle agit de deux façons pour remplir cette mission : 

  • En organisant des rencontres régulières entre ses ministres de tutelle et leurs homologues étrangers sur les thématiques économiques et financières bilatérales ;
  • En soutenant l’internationalisation des entreprises françaises (en les aidant à promouvoir et diffuser leurs offres à l’international et en leur apportant un accompagnement financier et non financier à l’export). 

Avec quelle organisation ? 

La DG Trésor s’appuie à Paris sur son service chargé des relations bilatérales et de l’accompagnement des entreprises, et à l’étranger sur son réseau de services économiques. Placé auprès des ambassades de France ce réseau, en synergie avec les services de centrale, répond aux besoins de l’État en matière d’intelligence économique, de négociation internationale, d’analyse en matière macroéconomique, financière et de politiques publiques.

La sous-direction BILAT centre son activité sur quatre grandes priorités :

- la conception et la mise en œuvre de notre stratégie pour les relations économiques bilatérales avec les pays de sa zone de compétence. Cette stratégie identifie les enjeux économiques, commerciaux et financiers, articule nos intérêts offensifs et ceux des sociétés françaises, et propose les leviers à mettre en œuvre ;

- l’alimentation des dialogues bilatéraux et la gestion des exercices institutionnels qui le sous-tendent (entretiens et déplacement des ministres, instance de dialogue bilatéral) ;

- la promotion et le suivi des grands contrats en analysant leurs évolutions et les conditions concurrentielles ;

- la promotion de l’attractivité de l’économie française vis-à-vis des investisseurs étrangers.

Pour agir dans son domaine de compétence, BILAT est organisée en cinq bureaux : quatre à compétences « géographiques » et un à compétence thématique :

  • BILAT 1 « Méditerranée et Proche-Orient » ;
  • BILAT 2 « Turquie, Balkans, CEI et Moyen-Orient » ;
  • BILAT 3 « Asie et Océanie » ;
  • BILAT 4 « Amériques » ;
  • BILAT 5 « Attractivité ».

Au quotidien, la sous-direction BILAT s’appuie notamment sur le réseau international de la DG Trésor qui compte 113 implantations dans 106 pays.

Publié le