Près de 4 000 conseillers du Commerce extérieur de la France (CCE) en France et à l’étranger, acteurs bénévoles du dispositif d’aide à l’internationalisation des entreprises, mettent leur expérience à l’international au service de la présence économique française dans le monde. Ils jouent un rôle de conseil des pouvoirs publics et d’appui aux entreprises, contribuent à la formation et l’accompagnement des jeunes sur les marchés internationaux et participent à l’attractivité de la France.

Conseillers du commerce extérieur de la France

Acteurs bénévoles du dispositif d’aide à l’internationalisation des entreprises et au développement des échanges internationaux de la France, les CCE sont régis par le décret n°2010-663 du 17 juin 2010 modifié.

Ils ont pour missions de :

- conseiller les pouvoirs publics en matière de commerce extérieur ;

- appuyer l’action des pouvoirs publics pour le développement international des entreprises, en particulier en faveur des PME ;

- soutenir la formation et l’accompagnement des jeunes sur les marchés internationaux, notamment la promotion du Volontariat International en Entreprise (VIE) ;

- participer à l’attractivité de la France.

Choisis parmi les dirigeants, cadres d’entreprises, professions indépendantes et universitaires, ainsi que parmi les dirigeants et les cadres des organisations professionnelles et d'associations dont la compétence est reconnue dans le domaine des relations économiques internationales, les CCE sont nommés pour 3 ans renouvelables, par décret du Premier ministre, sur proposition du Ministre chargé du Commerce extérieur, après avis d’une commission consultative présidée par le Ministre ou son représentant.

La commission se réunit deux fois par an pour les nominations. Le secrétariat de la commission et la procédure d’instruction des candidatures sont assurés par la direction générale du Trésor.

Publié le