Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Kosovo
 

Kosovo

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Bulgarie

Indépendant depuis 2008 et reconnu par une centaine d’Etats, le Kosovo est un petit Etat enclavé des Balkans occidentaux, qui partage des frontières avec la Serbie, l’ARY de Macédoine, l’Albanie et le Monténégro. Il aspire aujourd’hui à intégrer l’Union européenne. Le pays se trouve toutefois pénalisé par la non-reconnaissance de son indépendance par cinq Etats membres (Espagne, Roumanie, Slovaquie, Grèce, Chypre). La conclusion fin avril 2013 d’un accord avec la Serbie dans le cadre du dialogue facilité par l’Union européenne et la signature d’un Accord de stabilité et d’association en octobre 2015 entré en vigueur en avril 2016 marquent une avancée significative dans cette direction.

Le PIB kosovar s’établit à 6 milliards d’euros en 2016, pour un PIB/habitant d’environ 3 200 euros. Le Kosovo a été préservé de la crise, maintenant une croissance moyenne de 3,3 % entre 2009 et 2016, soutenue par les investissements publics (30 % du budget consacrés à la modernisation des infrastructures), le soutien financier des bailleurs de fonds et les transferts de la diaspora.

L’économie kosovare se caractérise toutefois par des déséquilibres profonds. Le Kosovo importe la quasi-totalité de ses besoins en consommation et accuse un important déficit commercial (41 % du PIB en 2016). Le déficit courant atteint, quant à lui, 9,7 % du PIB en 2016. Par ailleurs, le taux de chômage est structurellement important et s’élève à 28,7 % fin 2016.

Le conseil d’administration du FMI a approuvé un nouvel accord de confirmation avec le Kosovo en août 2015, ayant pour objectifs la maîtrise des finances publiques, l’amélioration de la stabilité financière et l’augmentation de la compétitivité et de la capacité productive. Le Kosovo est également membre de la BERD depuis décembre 2012 et fait l’objet d’une nouvelle stratégie depuis octobre 2016.

La présence commerciale française est modeste avec une part de marché de 1,1 % en 2016, mais nos entreprises peuvent mettre en avant des réalisations significatives dans ce pays.

Le Kosovo a adopté unilatéralement l’euro.

Le Service Economique Régional Danube Balkans (SER de Sofia) a pour mission le suivi et l’analyse de la situation économique et financière du Kosovo. Le SER intervient également sur l’appui aux grands projets, le suivi des politiques publiques et des questions européennes.

Ressources

  • Les IDE et la présence française au Kosovo en 2016 - 20/10/2017

    Le stock d’IDE au Kosovo ne cesse de progresser depuis 2009 et atteint 3,5 Md EUR en 2016, soit 57 % du PIB. En 2016, les flux d’IDE diminuent et ressortent à 216 M EUR, après avoir doublé en 2015. La Turquie, l’Allemagne et la Suisse sont les tro...