Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Iles Turks et Caiques
 

Iles Turks et Caiques

Territoire britannique prospère de 35 000 habitants, les Îles Turques et Caïques génèrent un PIB de 800 MUSD. Le PIB/tête atteint 23 000 USD en 2014. Le tourisme, principalement en provenance d’Amérique du Nord, contribue à plus de la moitié du PIB. Pour le reste, l’économie repose sur le secteur de la pêche et sur les services financiers « offshore ». Le dollar US est la monnaie officielle et ce territoire ne dispose pas de Banque centrale. Après avoir connu une croissance moyenne de 12% de 2004 à 2008, l’économie s’est contractée de 20% en 2009, conséquence de la superposition de la crise financière internationale et de l’ouragan Ike qui a réduit sensiblement les capacités d’accueil touristique. Le Royaume-Uni avait alors actionné la clause tutélaire dont il dispose et pris en main la gouvernance du territoire, offrant des liquidités à court terme et imposant des mesures budgétaires d’austérité, ce qui a permis au budget d’être en excédent de près de 8% du PIB depuis 2012 et de réduire la dette publique à 11% du PIB en 2014.

En 2010, la banque locale TCI Bank a fait faillite et, faute de prêteur en dernier ressort et de soutien du Royaume-Uni pour renflouer l’établissement, les déposants n’ont pour l’heure récupéré que 40% de leurs avoirs. En outre, suite à la faillite de la compagnie d’assurance trinidadienne CLICO, un assureur local a également fait faillite en 2014.

Depuis la crise, l’économie se rétablit lentement, en raison des mesures d’austérités draconiennes mises en place. La croissance devrait accélérer à court terme avec la diminution des excédents budgétaires programmée et la récupération du marché américain. En particulier, elle atteindrait +3% en 2016.