Accueil » Ressources » La direction générale du Trésor » Les services économiques à l'étranger » Brésil
 

Brésil

Cinquième pays du monde par sa superficie (8,5 millions de km²) et sa population (206 millions d’habitants, dont 82% en zone urbaine), le Brésil est un géant économique doté du 9e PIB mondial (1800 milliards USD en 2016). Après deux années de forte récession, le Brésil rentre en 2017 dans une période de transition avant de retrouver une croissance plus vigoureuse en 2018 vraisemblablement.

Le Brésil demeure un marché profond avec une classe moyenne représentant plus de 100 millions d’habitants, résultat d’une politique de redistribution conduite sous la présidence de Lula (2002-2010), durant laquelle 31 millions de Brésiliens sont sortis de la pauvreté. Le Brésil n’en demeure pas moins un pays aux fortes inégalités, dont le coefficient de Gini est supérieur à 0,5.

La diversification de l’économie demeure un atout majeur du pays. Le secteur primaire fait du Brésil un géant agricole, (5,5% du PIB en 2016) lui permettant d'être le 3e exportateur agricole mondial avec 7% des parts de marché mondiales, alors qu’il ne représente environ qu’1,4% du commerce mondial. L’agro-négoce, dans son ensemble, demeure un secteur particulièrement performant, représentant plus de 20 % du PIB Brésilien.

Le Brésil est également doté d’une industrie diversifiée (machines outil, énergie, matériels de transport, automobile, aéronautique, électronique) dont les fleurons sont Embraer (4e constructeur aéronautique mondial) et le géant pétrolier Petrobras et d’une économie de services moderne dotée elles aussi de géants sectoriels (dans la banque, l’assurance, la distribution ou la construction)

Le Brésil demeure un partenaire économique de premier plan pour la France, quatrième investisseur net en 2016. D’un point de vue commercial, la France était en 2016 le 7e fournisseur du Brésil.

En savoir plus

Ressources

Brésil

Focus sur

Le service économique recherche un VIA

Le Service économique régional de Brasilia recherche un(e) volontaire international en administration (VIA) qui sera responsable d'études et  (adjoint(e) du conseiller financier).

- 18/10/2017

Impact sur l’économie brésilienne de la baisse du cours des hydrocarbures

Le Brésil, malgré le développement du champ pétrolier « pré-sal » dont l’exploitation devrait être opérationnelle à l’horizon 2022-2024, demeure un importateur net de pétrole et est doublement impacté...

- 21/07/2016