Accueil » Ressources » Europe et international » Gouvernance économique multilatérale » Financement multilatéral de l'environnement et du climat
 

Fonds vert pour le climat

Le Fonds vert pour le climat, dont la création avait été décidée lors de la conférence des Parties à Copenhague en 2009, est l’un des instruments du mécanisme financier de la Convention cadre des Nations-unies sur les changements climatiques. À ce titre, il contribue au financement des engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris. La France est le cinquième contributeur au Fonds vert, auquel elle s’est engagée à apporter un milliard de dollars. À fin 2017, près de 80 % du montant total de cet engagement aura été réalisé. La France dispose d’un siège au conseil de ce fonds, où elle est représentée par la Direction générale du Trésor.

Le Fonds vert pour le climat est aujourd’hui en pleine montée en puissance. Il avait approuvé, à fin 2016, 35 projets pour un montant total de près de 1,5 milliard de dollars, dont 40 % en faveur de l’adaptation aux changements climatiques, les financements apportés au bénéfice des pays les moins avancés représentant plus de 400 millions de dollars. Fin 2016, le Fonds vert a par ailleurs approuvé une allocation de 50 millions de dollars pour le renforcement des capacités des pays en développement, venant s’ajouter aux 15 millions de dollars consacrés à cette activité depuis sa création.


Publié le 09/03/2017