Accueil » Ressources » Europe et international » Gouvernance économique multilatérale » Financement multilatéral de l'environnement et du climat
 

Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM)

Le Fonds pour l’environnement mondial, créé en 1991 est l’un des principaux instruments multilatéraux en matière de préservation de l’environnement global.  Servant de mécanisme financier à cinq grandes conventions internationales, dont la Convention sur la diversité biologique et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, il intervient dans les domaines de  la protection de la biodiversité, de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de la protection des eaux internationales, des luttes contre l’appauvrissement de la couche d’ozone, contre la dégradation des sols et contre les polluants organiques persistants.

La France, qui a été l’un des promoteurs principaux de la création du FEM, aux côtés de l’Allemagne, en est aujourd’hui le cinquième contributeur avec un engagement de 300 millions de dollars sur la période 2015-2018, portant sa contribution totale à plus de 1,3 milliards de dollars depuis la création du fonds.

Par ailleurs, la France contribue également au fonds pour les pays les moins avancés pour un montant de 25 millions d’euros répartis sur 2016 et 2017. Ce fonds est l’un des outils du FEM dédiés à l’adaptation et restreint aux pays les moins avancés. Sa priorité est de financer la préparation et la mise en œuvre des plans nationaux d’adaptation dans ces pays.


Publié le 19/07/2017