Accueil » Ressources » Europe et international » Gouvernance économique européenne » Europe de la supervision
 

Le rapport de Larosière

 C'est en octobre 2008, au cours de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne, que la mission de réfléchir aux moyens de lutter contre les défaillances du système européen de surveillance et de gestion des crises avait été confiée à Jacques de Larosière. Les recommandations rendues par le groupe de Larosière ont été suivies, après des consultations approfondies, de propositions législatives préparées par la Commission européenne et approuvées par le Conseil européen extraordinaire de juin 2010. Ces recommandations (un nouveau calendrier de réglementation, une surveillance mieux coodonnée - macroprudentielle et microprudentielle et des procédures efficaces de gestion des crises) constituent le fondement de la nouvelle architecture de surveillance financière de l'Union européenne.

Jacques de Larosière, à droite, et José Manuel Barroso

 

Photo : Crédit © Union européenne, 2011


Publié le 23/12/2011