Les échanges bilatéraux France – Venezuela en 2019

Les échanges commerciaux entre la France et le Venezuela connaissent un rebond en 2019 (+8 % sur un an) pour atteindre 96 MEUR, après six années de forte contraction (-88 % depuis le pic de 2012 et 2013 à 480 MEUR). Ainsi, la part de marché de la France dans la valeur totale du commerce extérieur du Venezuela atteint 0,48% en 2019. Plus en détail, les échanges sont portés par les importations (75 MEUR) qui restent dynamiques (+18 % sur un an) alors que les exportations (21 MEUR) poursuivent leur repli (-17 % sur un an).

Les importations françaises s’établissent à 75 MEUR, en augmentation de 18 % sur un an. Les « produits de l’industrie agroalimentaire » connaissent une forte progression (+29 % sur un an) et continuent de représenter les ¾ des achats français (57 MEUR). De leur côté, les exportations françaises s’élèvent à seulement 21 MEUR en 2019, en recul de 17 % par rapport à 2018. Les principaux produits exportés par le France sont les « équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique » (un peu moins de 1/3 des ventes), les « produits chimiques, parfums et cosmétiques » (1/5ème) et les « produits pharmaceutiques » (1/5ème). Les ventes françaises restent pénalisées par l’effondrement de l’économie vénézuélienne, le manque de devises pour importer, les arriérés de paiement envers nos entreprises et la préférence du gouvernement vénézuélien pour les pays alliés.

Au total, le solde commercial reste déficitaire (-55 MEUR) alors qu’il était traditionnellement en faveur de la France. La libéralisation des importations (exonération des tarifs douaniers et des contrôles phytosanitaires), la fin du contrôle des changes et la dollarisation accélérée de l’économie pourraient encourager les acteurs économiques privés vénézuéliens à reprendre les importations de produits français.

La Chambre de commerce franco-vénézuélienne (CCIAVF) et les Conseillers du commerce extérieur français (CCEF) se tiennent à la disposition des entreprises françaises pour les accompagner dans leurs démarches au Venezuela, en collaboration étroite avec le Service économique de l’ambassade. 

Publié le