Commerce bilatéral France-Uruguay

Après quatre années de baisses, les exportations françaises se sont bien redressées en 2017

Graphique 1 : Evolution des exportations et des importations françaises vers et de l’Uruguay (M)

Source : Douanes françaises

Commentaire: En 2017, les exportations françaises vers l’Uruguay ont progressé (+26%), à 161 M EUR, en raison notamment de la hausse des ventes de produits chimiques. Cette évolution met fin à quatre années de recul, après une forte accélération au début des années 2010. A contrario, nos importations, qui s’élèvent à 115 M€, ont reculé (-8%) suite au ralentissement des ventes liées au secteur de la pâte à papier.

En 2017, l’Uruguay a été le 105ème client de la France et son 95ème fournisseur.

 

La balance commerciale de la France est excédentaire

Graphique 2 : Evolution de la balance commerciale (M€)

Source : Douanes françaises

Commentaire : Après un solde bilatéral presque à l’équilibre en 2016, l’excédent commercial en faveur de la France s’est rétabli à 45 M EUR, sous le double effet d’une hausse des exportations et d’une baisse des importations. Il demeure toutefois encore nettement sous sa moyenne 2010-2015, où il dépassait les 100 M EUR annuels.

L’Uruguay figure au 65ème rang de nos excédents en 2017.

 

La France est un fournisseur secondaire de l’Uruguay

Graphique 3 : Evolution des parts de marché en Uruguay (%)

Source : Douanes uruguayennes

Commentaire : La France est le 12ème fournisseur de l’Uruguay avec une part de marché de 1,4% en 2016. Cette part a fluctué sur les dix dernières années entre un plus bas de 1,4% (2009 et 2015) et un plus-haut à 2,5% (7ème fournisseur) en 2013. En 2015, la France se classe en particulier derrière la Chine (18%), le Brésil (16%), l’Argentine (13%) et les Etats-Unis (8%).

 

Nos exportations vers l’Uruguay sont dominées par les produits chimiques, parfums et cosmétiques

Montant et évolution des exportations par secteurs

 

Montant

Evolution

2016 (M€)

2017 (M€)

2017/2016 (%)

1. Produits agricoles

5,8

1,6

-73,3

2. Hydrocarbures naturels, industries extractives

0,0

0,1

0

3. Produits des industries agroalimentaires (IAA)

7,6

11,5

+51,2

4. Produits pétroliers raffinés et coke

0,4

0,7

+84,1

5. Equip. mécaniques, mat. électrique, électronique et informatique

24,8

30,6

+23,4

6. Matériels de transport

20,1

28,6

+42,9

7. Textiles, habillement, cuir et chaussures

2

1,7

-14,5

8. Bois, papier et carton

1

1,2

+21

9. Produits chimiques, parfums et cosmétiques

49,6

63,4

+28

10. Produits pharmaceutiques

9,1

10,1

+10,8

11. Produits en caoutchouc et en plastique

2,1

4,6

+117,2

12. Produits métallurgiques et métalliques

2

1,7

-18,2

13. Produits manufacturés divers

2,5

3,2

+27,6

Ensemble

127,6

160,7

+26

Source : Douanes françaises

Commentaire : En 2017, les produits chimiques, parfums et cosmétiques ont représenté près 40% des exportations. Le reste des exportations de la France est composé principalement des équipements mécaniques, électriques, électroniques et informatiques (19%), des matériels de transport (18%), dont automobiles, et des produits pharmaceutiques (6%).

Publié le