Commerce bilatéral France-Uruguay

Après un redressement (2017-2018), les exportations françaises reculent à nouveau depuis 2019

En 2020, les exportations françaises vers l’Uruguay ont reculé (-9,9%, après -6,4% en 2019), à 145 MEUR. La baisse de nos exportations s’inscrit toutefois dans un contexte général de chute des importations de l'Uruguay. Le pays a en effet diminué ces importations de plus de moitié en 2020, passant de 7,2 Mds USD de marchandises importées en 2019 à 3,1 Mds USD en 2020 (-56,9%). 

Nos importations, qui s’élèvent à 71 MEUR en 2020, ont également reculé par rapport à 2019 (-24,5%), en raison de la chute de nos achats de pâte à papier, papier et carton (-42%), nos premiers postes d’importation depuis l’Uruguay. En revanche, nos importations de produits de la culture et de l’élevage, deuxièmes produits les plus importés par notre pays, ont progressé de 14% en 2020.  

En 2020, l’Uruguay a été le 103ème client de la France et son 100ème fournisseur.

 

La balance commerciale de la France est excédentaire.

Après un solde bilatéral presque à l’équilibre en 2016, l’excédent commercial en faveur de la France s’est rétabli, à 45 MEUR en 2017 sous le double effet d’une hausse des exportations et d’une baisse des importations. Depuis, notre excédent continue de progresser, pour atteindre les 74 MEUR en 2020. Il demeure toutefois encore nettement sous sa moyenne 2010-2014, où il dépassait les 100 MEUR annuels.

L’Uruguay figure au 60ème rang de nos excédents en 2020.   

 

La France est un fournisseur secondaire de l’Uruguay.

La France est le 8ème fournisseur de l’Uruguay avec une part de marché de 1,9% en 2020. Cette part est toutefois en progression depuis 2018, où la France avait atteint son niveau le plus bas depuis 2009, avec une part de marché de 1,3% (12ème fournisseur). En 2020, la France se classe en particulier derrière le Brésil (22,7%), la Chine (21,1%), l’Argentine (14,3%) et les Etats-Unis (6,9%).

 

Nos exportations vers l’Uruguay sont dominées par les équipements pour automobiles, et les parfums, cosmétiques et produits d’entretien

 

Montant et évolution des exportations par secteurs (FAB)

Montant (M EUR)

 

2019

2020

Evolution 2019-2020
%

Equipements pour automobiles 

37,1

34,7

-6%

Parfums, cosmétiques et produits d'entretien

44,4 34,3 -23%

Produits pharmaceutiques

9,8

9,3

-5%

Produit de la construction aéronautique et spatiale

6,0

6,8

13%

Produits chimiques divers

4,8

5,9

22%

Machines et équipements d'usage général

6,3

5,9

-7%

Source : Douanes françaises

 

Commentaire : En 2020, les équipements pour automobiles ont représenté 23,9% de nos exportations vers l’Uruguay, et les parfums, cosmétiques et produits d’entretien 23,7%. Le reste des exportations françaises est composé principalement de produits pharmaceutiques (6,4%) et de produits de la construction aéronautique et spatiale (4,7%).  

Publié le