Les échanges de biens entre la France et les Etats-Unis

Après avoir atteint près de 75 Md € en 2018, les échanges de biens entre la France et les Etats-Unis continuent de s’intensifier et s’élèvent à 81,2 Md € en 2019, soit une croissance de +8 ,3% en glissement annuel. Pour la deuxième année consécutive, la balance commerciale bilatérale enregistre un solde positif, affichant un excédent d’environ 3 Md €. Cette évolution est due à une croissance significative des exportations françaises vers les Etats-Unis (+9,7%). On remarque cependant une augmentation notable des importations américaines (près de +6,8%). La valeur totale des échanges de biens positionne les États-Unis à la place de 2ème partenaire commercial, et la France à celle de 8ème partenaire commercial des États-Unis.
 
Les États-Unis sont le 2ème partenaire commercial de la France pour les échanges de biens.  
 
  • Selon les données des Douanes françaises, la balance commerciale de la France avec les Etats-Unis reste excédentaire en 2019 avec un solde positif de près de 3 Md € en 2019. Les Etats-Unis sont ainsi le 5ème excédent commercial derrière le Royaume-Uni, Singapour, le Qatar et la Suisse. En dépit d’une augmentation des importations américaines (+6,8% par rapport à l’année précédente), la balance positive en 2019 tient à la croissance très soutenue des exportations de produits français vers les Etats-Unis (+9,7% par rapport à 2018).
  • Les échanges de biens en valeur entre la France et les Etats-Unis s’accroissent de +8,3% par rapport à 2018 et atteignent près de 81,2 Md €. Les Etats-Unis restent le 2ème client et sont le 4ème fournisseur de la France en 2019, représentant 7,6% du total de notre commerce de biens avec le monde. Hors Union européenne, ils sont le 1er client de la France et notre 2ème fournisseur après la Chine.
  • D’après les statistiques du U.S. Census Bureau, le déficit commercial en matière d’échanges de biens des Etats-Unis vis-à-vis de la France se creuse notablement et atteint -17,7 Md € en 2019 (-14,2 Md € en 2018). La divergence des statistiques nationales entre les deux pays laisse donc apparaître un écart significatif dans l’évaluation du déficit commercial américain vis-à-vis de la France.

Les échanges de biens entre la France et les États-Unis depuis 2011

(source : Douanes françaises)

échanges de biens France-USA depuis 2011

 

La hausse des  exportations françaises est principalement liée au dynamisme de nos ventes de  matériels de transport et de produits pharmaceutiques. 

  • En 2019, la France a exporté 42,1 Md € de marchandises à destination des États-Unis, soit 8,5% du total de ses exportations. Alors que l’export de biens français enregistre une croissance mondiale de +3,1% par rapport à 2018, nos exportations vers les États-Unis se distinguent par une hausse encore plus importante de +9,7%.
  • Cette dynamique est notamment portée par l’accroissement de nos exportations de matériels de transport (+1,6 Md €, soit +13,7%), de produits pharmaceutiques (près de +598 M € soit +14,9%) et les produits de l’industrie agroalimentaire (+571 M € soit +12,9%). D’après les statistiques douanières françaises, les États-Unis demeurent ainsi la 2ème destination mondiale de nos exportations après l’Allemagne et avant l’Italie et l’Espagne.
  • Indépendamment de ces évolutions, la structure de nos exportations vers les États-Unis par branches d’activité reste globalement stable. Comme les années précédentes, les matériels de transports  (12,9 Md€), les équipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique (6,9 Md €), les produits des industries agroalimentaires (5 Md €), les produits pharmaceutiques (4,6 Md €)  ainsi que les produits chimiques, parfums et cosmétiques (4,1 Md €) composent l’essentiel des exportations françaises vers les États-Unis.

La structure des exportations françaises vers les États-Unis en 2019

(source : Douanes françaises)

Exports de France vers USA en 2019

Les importations de biens américains en France augmentent, notamment en raison de la hausse de nos achats de produits énergétiques.

  • En 2019, la France a importé pour 39,1 Md € de marchandises depuis les États-Unis, soit environ 6,8%% du total de ses importations. Tandis que les importations mondiales de la France ont augmenté de 1,9% par rapport à 2018, celles  en provenance des États-Unis enregistrent une hausse plus importante de 6,8%.
  • Cette évolution positive s’explique principalement par l’augmentation des importations d’hydrocarbures, de matériaux issus des industries extractives, d’électricité, de déchets (+1,4 Md € soit +113%), d’équipements mécaniques et de matériel électrique (+633 M € par rapport à 2018, soit une hausse de 8,1%), de produits métallurgiques et métalliques (+377 M € soit +21,6%) et de produits pharmaceutiques (+292 M € soit +7,6%).  
  • D’après les données des Douanes françaises, les États-Unis sont le 4ème fournisseur de la France en 2019. En reflet de la structure des exportations et dans la continuité des années précédentes, 70,2% des importations françaises de biens américains en 2019 sont issues des postes de matériels de transports (11,5 Md €), des équipements mécaniques et matériels électrique, électronique et informatique (8,5 Md €),  des produits pharmaceutiques (4,1 Md €) et des produits chimiques, parfums et cosmétiques (3,3 Md €).

La structure des importations françaises depuis les États-Unis en 2019

(source : Douanes françaises)

Imports France depuis USA en 2019

Publié le