Commerce extérieur

En 2019, les échanges extérieurs du Sénégal ont globalement été dynamiques, avec une croissance de 11,2% par rapport à 2018. Selon les données de l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), le déficit commercial stagne pour s’établir à -2 244,2 Mds XOF (-3 421 MEUR) en 2019, soit -0,1% par rapport à 2018. Parmi les 10 premiers pays fournisseurs du pays, l’Union Européenne concentre 33,1% des échanges et la CEDEAO 14,4%. La France reste le premier partenaire commercial avec plus de 18,8% de part de marché en 2019 selon les données sénégalaises. En termes de structure, les exportations du pays restent dominées par l’or (19% de la valeur totale) quand 17% des importations correspondent aux huiles brutes et produits pétroliers.

Les exportations sénégalaises connaissent une augmentation de 19%, grâce aux bons résultats de l’activité minière et la hausse de l’exportation d’arachide

En 2019, les exportations sénégalaises s’élèvent à 1 985 Mds XOF (3 026 MEUR), soit une progression de près de 19 %, par rapport à 2018. La bonne progression est essentiellement due aux postes : « or non monétaire » à 375 Mds XOF (572 MEUR) en 2019, contre 313 Mds XOF (477 MEUR) l’année précédente, soit en hausse de 20% ; « acide phosphorique » qui croît de 4%, atteignant 195 Mds XOF (297 MEUR) en 2019  ; « poisson frais de mer » qui passe de 169 Mds XOF (258 MEUR) à 194 Mds XOF (296 MEUR), soit +15% ;  « arachides non grillées » qui progressent de 182%, passant de 39 Mds XOF (59 MEUR) à 111 Mds XOF (169 MEUR). L’exportation de « cigarettes » est en constante baisse, elle atteint -13% en 2019 et le « ciment hydraulique » est à -10%.

Les exportations sénégalaises restent dominées par les matières premières qui représentent plus de 48% de la valeur totale, soit une hausse de 2 points de pourcentage par rapport à 2018. L’or non monétaire équivaut à 40% des exportations de matières premières.

La Suisse conserve sa place de premier client du Sénégal, comptant pour 21,5% du total des exportations sénégalaises (achat d’or). L’Inde et de Mali arrivent en 2ème et 3ème position avec respectivement 211 Mds XOF, soit 322 MEUR (+26%), et 205 Mds XOF, soit 312 MEUR (+7%). Les exportations vers la Chine en baisse de -19% en 2018, connaissent une remontée considérable de 153% atteignant 161 Mds XOF (245 MEUR) et plaçant le pays en 4ème position. Cette performance vers la Chine est liée aux ventes de graine d’arachide. Les exportations vers les Emirats Arabes Unis sont en baisse de 5% et celles, vers les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Belgique-Luxembourg sont en hausse respectivement de +115%, +56% et +68%.

La France perd une place au classement et se place au 10ème rang des clients du Sénégal, à 47 Mds XOF (71 MEUR), en augmentation toutefois de 5%.

Les importations sénégalaises en hausse de 8%

Le cumul des importations sur l’année 2019 s’est établi à 4 229 Mds XOF (6 447 MEUR) contre 3 916 Mds XOF (5 969 MEUR) pour 2018, soit une hausse de 8%. Les principaux produits importés sont les produits pétroliers (huiles brutes et autres produits) en baisse de 9% et atteignant 733 Mds XOF (1 227 MEUR), les « autres machines et appareils » à 427 Mds XOF (650 MEUR) en hausse de 40% et le riz qui connaît une légère baisse de -1% avec 207 Mds XOF (315 MEUR).

Les catégories « article de ménage, hygiène en métal » à 9 Mds XOF (14 MEUR), « autres véhicules terrestre » à 199 Mds XOF (303 MEUR) et « moteurs et machines à moteur » à 53 Mds XOF (81 MEUR), connaissent une belle évolution à +157%, +87% et +74 %. Parmi les fortes baisses constatées, l’importation de « thé » chute de 56% et le « tabac brut et fabrique » de 42%.

La France domine le marché sénégalais avec 18,8% de part de marché, suivie par la Chine à 11,8% et le Nigéria à 5,8%. Si les importations depuis le Nigéria (-38%), l’Italie (-24%) et l’Ukraine (-18%) ont fortement chuté, le Danemark et le Royaume-Uni présentent les plus fortes progressions avec respectivement +520% et +51% en 2019.

 

Publié le