Situation économique et commerce extérieur

Vu aérienne de Stockholm

Une puissance économique et financière ouverte sur le monde

La Suède est le premier des pays nordiques par la taille de son économie (PIB de 548 Mds € en 2023) et par sa population qui avoisine les 10,5 millions. Pays riche, avec un PIB par habitant de l’ordre de 50 000€ (2023), la Suède jouit d’un appareil productif très compétitif, conjuguant une base industrielle ancienne construite autour des matières premières (fer, cuivre, bois) et de l’industrie, et une présence de premier plan dans les secteurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication, des sciences de la vie, des technologies vertes et des industries créatives. Très ouverte à l’international, la Suède est bien connectée au reste du continent européen et bénéficie également d’infrastructures portuaires et aéroportuaires très développées. L’Union européenne, dont elle est membre depuis 1995, est son premier marché, mais elle développe rapidement ses échanges avec les nouvelles zones de croissance, notamment en Asie. Ses multinationales disposent d’une force de frappe mondiale et tirent l’économie suédoise par leurs exportations mais aussi par les dépenses de Recherche et Développement qu’elles consentent sur le territoire national, parmi les plus élevées d’Europe.

Indicateurs économiques

 

Chiffres clés

2023

 

2024

(prévision)

2025

(prévision)

PIB

-0,2

0,7

2,5

Consommation des ménages

-2,5

1,2

3,2

Consommation publique

1,5

0,7

0,1

Formation brute de capital fixe

-1,5

-1,3

2,7

Exportations nettes, contribution à la croissance du PIB en points de %

2,2

0,5

0,4

Taux d’emploi en % de la population (15-74 ans)

69,4

68,9

69,0

Chômage (en % de la population active)

7,7

8,3

8,4

Inflation (KPIF cible Banque centrale)

6,0

2,1

1,7

Solde budgétaire des APU (en % du PIB)

-0,6

 

 

Taux directeur Banque centrale (moyenne)

3,46

3,85

2,71

Output gap

-1,2

-2,3

-1,4

Dette publique (en % du PIB)

31,2

 

 

 

 source : Ministère des Finances suédois.

Une tradition de réformes

Depuis la création de l’agence Kammarkollegiet en 1539 ou la loi sur la transparence de 1766, la Suède a développé une tradition d’innovation et de pragmatisme en matière de politiques publiques, qui en fait généralement une source d’inspiration pour les autres pays d’Europe. Au cours des trente dernières années et notamment au cours des anées 90, la Suède a choisi de réformer en profondeur son économie dans des dimensions aussi diverses que la gouvernance budgétaire, le marché du travail, la fiscalité environnementale, les retraites, la réglementation bancaire, l’intervention de l’Etat dans la production économique, les services publics, la promotion du commerce extérieur, etc.

 
Publié le