Les échanges commerciales entre la France et le Soudan

Les échanges entre la France et le Soudan en 2016 se sont élevés à 134,6 M EUR et ont enregistré un solde positif de 33 M EUR. Ils étaient de 130,7 en 2015. 33ème partenaire de la France en Afrique, le Soudan est son cinquième fournisseur en Afrique de l’Est, et septième client.  La part de la France dans le commerce extérieur soudanais est de 1 %.  Les produits chimiques et pharmaceutiques dominent les postes d’exportation françaises vers le Soudan, tandis que la gomme arabique continue à être le produit emblématique du commerce entre les deux pays : la France est le premier acheteur de ce produit au Soudan (premier producteur mondial). Une levée permanente éventuelle des sanctions commerciales américaines contre le Soudan apportera de nouvelles opportunités aux échanges entre la France et le Soudan.   

Echanges stables en 2016

En faveur de la France, les échanges commerciaux entre la France et le Soudan ont plafonné à 134,6 M EUR en 2016, ne marquant qu’une légère augmentation par rapport à 2015 (130,7), mais en augmentation de 24 % par rapport à 2014. 

En 2016 la France fut le 4ème client du Soudan et 13ème fournisseur. Et 5ème fournisseur européen, précédée par l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Les sanctions commerciales américaines défavorisent les échanges avec les pays occidentaux : les trois premiers partenaires du Soudan sont la Chine, les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite. Les échanges entre le Soudan et la Chine ont été en 2016 de l’ordre de 2,6 Mds EUR, avec un solde de 1,7 Mds EUR en faveur de la Chine.

Le Soudan fut le 33ème partenaire commercial africain de la France. Nos échanges représentent moins de 2 % de ceux entre la France et le Maroc, premier partenaire de la France en Afrique. A l’échelle régionale, Afrique de l’Est, le Soudan est le 6ème partenaire de la France, après Madagascar, l’Ile Maurice, l’Ethiopie, le Kenya et la Tanzanie. Il est 7ème client et 5ème fournisseur.

  1. Les exportations

La part de la France dans le commerce extérieur soudanais est de 1 %. Les exportations de la France vers le Soudan furent de 83,8 M EUR, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2015. Parmi les principaux postes d’exportations, les machines et équipements contribuèrent à hauteur de 22 M EUR, marquant une baisse par rapport à 2015 (24 M EUR). Les produits chimiques et pharmaceutiques contribuent pour 22 M EUR. Les ventes pharmaceutiques françaises au Soudan ont connu un progrès constant au cours des dernières années.

Le reste des exportations est composé de produits alimentaires (5 M EUR) et équipement de transport (automobile).

  1. Les importations

Les importations de la France en provenance du Soudan ont atteint 50,8 M EUR, contre 56,7 M EUR en 2015. Celles-ci restent largement dominées par la gomme arabique (plus de 93 % du montant total en 2016) dont la France est le premier acheteur au Soudan.  

 

Le développement des échanges commerciaux entre la France et le Soudan reste conditionné à l’amélioration de la situation politico-économique du Soudan. Sous sanctions américaines depuis 1997, le pays connait, depuis mars 2014, un problème grave de transactions bancaires internationales. La levée définitive éventuelle des sanctions offrirait de nouvelles opportunités aux échanges entre la France et le Soudan.

Publié le