Relations économiques et commerciales bilatérales

Les échanges commerciaux bilatéraux

Les échanges commerciaux bilatéraux atteignent 520 M EUR en 2021 contre 372 M EUR en 2020, une hausse de 39,8 % en valeur.

Les exportations françaises vers le Panama atteignent 499 M EUR, 38,5 % de plus qu’en 2020 (360 M EUR) mais toujours plus faibles que les exportations françaises en 2019 (578 M EUR). Les résultats des neuf premiers mois de 2022 (258 M EUR) à la même période en 2021 (429 M EUR) présente une importante diminution de 39,9 %. Les importations françaises issues du Panama sont assez faibles avec 12,3 M EUR sur les 9 premiers mois 2022, 21 M EUR en 2021, 12 M EUR en 2020 et 14 M EUR en 2019.

M EUR

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

Sep 2022

Exportations

873

817

295

362

288

332

457

577

360

499

258

Importations

13

17

14

18

14

13

19

14

12

21

12

Solde

860

799

281

344

274

319

438

562

348

478

245

Source : douanes françaises

La balance commerciale reste très largement positive pour la France avec 478 M EUR en 2021 et 245 M EUR pour les trois premiers trimestres de 2022. Elle évolue en fonction des performances de certains secteurs. Par exemple, les chiffres de nos exportations en 2019, 2020 et 2021 sont corrélés à la vente d’aéronefs avec 207 M EUR en 2020 (57,3 % du total) et 232 M EUR en 2021 (46,5 % du total) alors que sur les neufs premiers mois de 2022 nos exportations de matériels de transports sont seulement de 4,7 M EUR (1,9 %). Il s’agit de notre premier excédent commercial en Amérique Centrale.

Les postes principaux d’exportations sont en 2021, les aéronefs (46,5 %), les produits pharmaceutiques (95 M EUR, 19,1 % des importations) et les parfums, cosmétiques (76 M EUR, 15,2 % du total). Sur les neufs premiers mois de 2022 : les produits chimiques, parfums et cosmétiques (95 M EUR, 37 %), les produits pharmaceutiques (85 M EUR, 33 %) et les produits des industries agroalimentaires (37 M EUR, 14,4 %).

Les postes principaux d’importations sont en 2021, les métaux non ferreux (3,7 M EUR, 17,6 %), les objets d’antiquité et de collection (3,5 M EUR, 16,6 %) et les boissons (2,6 M EUR, 12,4 %).

Présence de nombreuses filliales françaises à vocation régionale

Le Panama en tant que plate-forme logistique bénéficie d'une position de marché clé en Amérique centrale et dans les Caraïbes. En plus des activités propres au Canal, l’aéroport International de Tocumen constitue un atout non négligeable pour les entreprises basées au Panama. Le nouveau terminal inauguré récemment sert de hub à la compagnie Copa Airlines (qui exerce un quasi-monopole sur la région) pour ses vols à destination de l’Amérique Latine. Air France passe à un vol quotidien France/Panama en décembre dans le cadre d’un retour au niveau prépandémique.

Une centaine d’entreprises françaises sont présentes au Panama dont une trentaine de filiales de grandes entreprises rayonnant sur le marché panaméen, le marché centre-américain et caribéen ou au-delà.  

De nombreuses entreprises françaises ont depuis plusieurs années un siège régional au Panama : Thales International, Air France/KLM, JC Decaux, L'Oréal, Soprema, Suez, Sanofi, TV5 Monde, Véolia, Alstom, TSO CIM, Bioderma. Parmi les installations plus récentes on peut noter l’arrivée des sièges régionaux de l’AFP en 2021, de Servier et de Colas Rail en 2022. Le groupe Accor, à l’aide de l’ouverture en décembre 2022 d’un Sofitel Legend dans la vieille ville investit aussi dans le pays. Les entreprises Alstom, Sofratesa, Bioderma et TSO CIM sont aussi présentes sous forme de filiales au Panama.

Publié le