Echanges de biens franco-norvégiens en 2017 : le déficit se creuse sous le poids du prix des hydrocarbures

Les échanges de biens entre la France et la Norvège ont cru en valeur en 2017. Les importations françaises en provenance de la Norvège ont crû de 14,6%, principalement en raison de la hausse des prix des hydrocarbures naturels. Les exportations ont également augmenté, notamment grâce à la bonne santé des secteurs des matériels de transport et des produits industriels. Les échanges avec la Norvège restent marqués par un fort déficit, qui tend à s’accroître. Il s’élève désormais à 2,2 Mds € en 2017.Usine de liquéfaction de gaz de Melkøya (Grand-Nord de la Norvèyge)

Publié le