En 2019, le commerce extérieur des Pays-Bas est resté dynamique et fortement excédentaire

D’après l’institut des statistiques CBS, malgré une perte de vitesse déjà observée en 2018, les échanges néerlandais de biens ont continué de progresser en 2019 de +3,6% pour les exportations (516 Md€) et de +2,9% pour les importations (460 Md€). L’excédent commercial reste quasi inchangé à 56 Md€, soit 6,9% du PIB. La part de l’UE (Royaume-Uni compris) reste prépondérante représentant 70% des exportations. La France n’est que le sixième fournisseur des Pays-Bas, mais elle est troisième client et deuxième excédent bilatéral. Même si les machines et les matériels de transport constituent les échanges les plus importants dans les deux sens, les secteurs de la chimie et de l’agroalimentaire dégagent à eux seuls l’essentiel de l’excédent commercial.

Dans la pièce jointe: détail de la structure du commerce extérieur de biens des Pays-Bas et annexe synthétique chiffrée

Publié le