Le commerce extérieur des Pays-Bas fait preuve de résilience face à la crise et reste largement excédentaire en 2020

Selon les chiffres de l’institut des statistiques néérlandais (CBS) et suivant la tendance mondiale, conséquence de la crise sanitaire, les échanges de biens sont en baisse de -6,9% sur l’année pour les Pays-Bas. Ce qui se traduit par une baisse des exportations de biens de -6,2% en 2020 pour atteindre 483 Mds€, et une baisse plus importante des importations de -7,8% soit 424 Mds€. Malgré le Brexit, la part de l’UE reste prépondérante représentant 63% des exportations. Le Royaume-Uni devient le principal client et excèdent commercial hors UE. La France est le 6ème fournisseur et 3ème client des Pays-Bas; elle représente son 2ème excédent bilatéral (22,4 Mds€). Dans ce contexte, l’excédent commercial des Pays-Bas augmente à 59 Mds€ soit 7,2% du PIB largement porté par les secteurs de l’agro-alimentaire et de la chimie.

En pièce jointe: détail de la structure du commerce extérieur de biens des Pays-Bas et annexe synthétique chiffrée

Publié le