Le commerce extérieur des Maldives en 2021

Résumé : En 2021, le commerce extérieur de biens des Maldives s’est élevé à 2,9 Mds USD. Son solde, structurellement déficitaire, atteint -2,3 Mds USD en 2021. Les exportations se sont élevées à 285,4 M USD contre 2,6 Md USD pour les importations. Les exportations sont en hausse (+11%), essentiellement constituées de produits de la pêche. Les importations ont fortement repris (+40%) en raison de la reprise spectaculaire du tourisme aux Maldives (1,3 M entrées en 2021, +148%), qui tire la consommation dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Ce déficit est partiellement compensé par l’excédent de la balance des services, qui s’élève à 2,6 Mds USD, tiré essentiellement par le secteur touristique, qui a généré 3,5 Mds USD de revenus en 2021.

I)  Des exportations de marchandises fortement concentrées dans le secteur de la pêche     

Selon la Banque centrale maldivienne, les exportations en 2021 sont 10,8% supérieures à leur niveau de 2020, à 285,4 M USD. En 2020, les exportations avaient chuté de 28,6%. Les exportations restent donc en 2021 nettement en-deçà de la performance de 2019 (360,7 MUSD). Elles comprennent deux catégories : les exportations domestiques et les réexportations.

Les exportations domestiques, qui avaient crû de 3,0% en 2020 à 162,8 MUSD, chutent cette année de 7,1% à 151,3 MUSD. Elles sont constituées à 93,3% (141,1 MUSD) de produits de la pêche. Les exportations réalisées par le secteur public deviennent cette année majoritaires (55,5%, contre 43,4% en 2020).  L’Asie est la destination de 61,5% des exportations domestiques, l’Europe de 30,7% d’entre elles. La Thaïlande occupe une place prépondérante (46,4% de part de marché ; 70,2 MUSD, -1,0% en g.a.), suivie de l’Allemagne (11,4% de part de marché ; 17,3 MUSD, +9,5% en g.a.), du Royaume-Uni (6,8% de part de marché ; 10,3 MUSD, -12,0% en g.a.) et de la France (4,1% de part de marché ; 6,2 MUSD, -52,7% en g.a.), passée de la 3e à la 4e place parmi les clients des Maldives.

Les réexportations, caractérisées par une forte chute en 2020 (-53,2% à 94,8 MUSD), repartent à la hausse (+41,5%) et atteignent 134,1 MUSD, un niveau encore nettement inférieur à 2019. Elles sont à 74,2% composées de carburant pour les avions (99,5 MUSD).

D’après les données des douanes françaises, les exportations maldiviennes vers la France ont atteint 15,3 MEUR en 2021, en baisse de 24,6% par rapport à 2020 (après une baisse de 19% en 2020). Elles sont restées quasi-intégralement concentrées sur les produits de la pêche.

II)   Un commerce extérieur structurellement déficitaire du fait de l’importance des importations

Les importations de marchandises ont atteint 2,6 Mds USD en 2020, en hausse de 40,0% par rapport à 2020 (1,9 Md USD). Elles rattrapent ainsi partiellement leur niveau en 2019 (2,9 Mds USD), après une baisse de 36,3% en 2020. Les importations des entités publiques en constituent 26,3%. Les échanges commerciaux extérieurs ont dégagé un solde déficitaire en forte hausse, à -2,3 Mds USD (contre -1,6 Md USD en 2020), proche du niveau de 2019 (-2,5 Mds USD).

Les importations maldiviennes sont constituées pour 22,3% de produits alimentaires (572,8 M USD), pour 17,6% de produits pétroliers (453,6 M USD), pour 9,2% de matériaux pour la construction (bois, métaux, ciment et agrégats, 236,1 M USD). La hausse de la consommation induite par la reprise spectaculaire du tourisme (1,3 M d’entrées en 2021, +138%), et la hausse des prix des carburants, ont très fortement accru les importations. Celles liées au secteur de la construction sont néanmoins très inférieures aux chiffres de 2019, le secteur lui-même n’ayant pas retrouvé le même niveau d’activité.

Les deux premières régions d’origine des produits importés sont l’Asie (2,1 Mds EUR ; part de marché de 81,8%) et l’Europe (276,3 MUSD, part de marché de 10,8%). A l’échelle des pays, les principaux fournisseurs des Maldives sont Oman (337,5 MUSD ; +119,2% en g.a. ; part de marché de 13,1%), les Emirats Arabes Unis (333,2 MUSD ; +46,0% en g.a. ; part de marché de 12,9 %), la Chine (323,6 MUSD hors Hong Kong ; +21,0% en g.a. ; part de marché de 12,7 %) et l’Inde (318,0 MUSD ; +31,6% en g.a. ; part de marché de 12,4%). Les importations depuis Oman et l’Inde sont à un niveau record, tandis que le rattrapage par rapport à 2019 des EAU (-38,7%) et de la Chine (-31,0%) est encore partiel.

D’après les douanes maldiviennes, la France compte pour 1,1% des importations maldiviennes en 2021 (27,5 MUSD ; +63,8% en g.a.) et serait ainsi le 16e fournisseur des Maldives derrière, en Europe, l’Allemagne (52,4 MUSD, 10e, part de marché de 2,0%) et l’Italie (34,2 MUSD, 15e, pdm de 1,3%), et devant le Royaume-Uni (22,0 MUSD, pdm de 0,9%). Les données des douanes françaises chiffrent quant à elles les importations de produits français par les Maldives à 22,6 MEUR en 2021, en hausse de 96,2% par rapport à 2020, essentiellement tirées par la reprise du tourisme qui accroît la demande des hôtels de luxe en matière de produits alimentaires, vins, spiritueux et cosmétiques. Les importations de matériels de transport depuis la France, essentiellement aéronautiques, sont néanmoins restées atones en 2021.

III)   Une balance des services structurellement excédentaire grâce au tourisme

Le solde de la balance des services, structurellement excédentaire du fait de l’importance du secteur touristique, atteint un niveau sans précédent de 2,6 Mds USD en 2021, soit +224,1% en g.a.. Bénéficiant de la vive reprise du tourisme, les exportations de service atteignent 3,7 Mds USD (+139,7% en g.a), un record. Les voyages représentent 94,8% du total, les transports 3,7%. Les recettes du tourisme s’élèveraient sur l’année 2021 à 3,5 Mds USD, en hausse de 148,5% par rapport à 2020 et supérieures à leur niveau d’avant-crise. Les importations de services atteignent quant à elles 1,1 Md USD (+49,8% en g.a), dont 14,8% du total pour les voyages et 31,0% pour les transports.

Les principaux pays pourvoyeurs de touristes, d’après leur nationalité, sont l’Inde (291 787 entrées, +363,4% par rapport à 2020 et 22,1% du total), la Russie (222 422 entrées, +262,3% par rapport à 2020 et 16,8% du total), l’Allemagne (95 358 entrées, +161,7% par rapport à 2020 et 7,2% du total), le Royaume-Uni (62 777 entrées, +19,1% par rapport à 2020 et 4,7% du total) et les Etats-Unis (55 760 entrées, +182,2% par rapport à 2020 et 4,2% du total). La France est en 9ème position avec 30 068 entrées (2,3% du total), en faible progression (+7,3%). 1,3 M de touristes sont entrés aux Maldives en 2021, en-deçà du record de 2019 (1,7 M), mais les séjours se sont allongés (8,8j contre 6,3 en 2019).

 

 Annexes : Commerce extérieur des Maldives sur 10 ans (2012-2021) ; Principaux partenaires commerciaux des Maldives en 2021

 

Publié le