Evolution du commerce bilatéral entre la France et la Lituanie en 2020 et 2021

Nos échanges commerciaux avec la Lituanie qui étaient précédemment en déficit retrouvent un équilibre depuis 2020 (excédent de 26 M €). Cela s’explique notamment par la baisse de nos importations (-11% en 2020), alors que nos exportations vers ce pays ont connu une légère hausse (+3,2%). La France se positionne comme le 11ème fournisseur et le 14ème client de la Lituanie. Après une chute considérable en 2019 (-9,8 % en glissement annuel) et une légère diminution en 2020 (-4,4 %), le commerce bilatéral entre la France et la Lituanie a entamé son redressement depuis mars 2021 pour s’établir à 1,2 Md € sur les seuls neuf premiers mois de 2021 (soit une hausse de 25,5 % en glissement annuel). Les parts françaises dans les exportations (2,4 %) et importations (3,2 %) lituaniennes restent quasiment inchangées.

 1 -    La balance commerciale entre la France et la Lituanie tend à s’équilibrer depuis le dernier trimestre 2020

En 2020, notre solde commercial avec la Lituanie est devenu excédentaire, pour la première fois depuis près de dix ans. Si un solde commercial positif de 23 M € a été enregistré en 2020, il s’établissait à 73,1 M € sur les neuf premiers mois de 2021, sous l'effet notamment de la croissance marquée de nos exportations (+32,5% en glissement annuel), alors que les importations ont progressé à un rythme plus modéré (+18,5%).

2-  La structure des échanges commerciaux reste stable

Bien que les exportations de produits français en Lituanie n’aient pas évolué de manière significative en 2020 (+3%), elles ont connu une hausse remarquable de 32,5% sur les neuf premiers mois de 2021.

Après une baisse considérable en 2020 (-10%), les exportations de véhicules automobiles connaissent une hausse marquée sur les neuf premiers mois de 2021, atteignant 92,8 M € soit 15% du total des exportations (+76,6% par rapport à la même période de 2020). Les ventes de préparations pharmaceutiques s’élèvent à 51,7 M € soit 8,5% des exportations (ce poste restant stable par rapport à la même période de l’année dernière mais ayant progressé de 55% en 2020). Le poste des vins de raisin représente quant à lui 5% de nos exportations, avec un montant total des ventes atteignant 30,7 M € sur les neuf premiers mois de 2021 (+23,5% en glissement annuel). Bien que relativement faibles en valeur (6% du volume total), les exportations de machines agricoles et forestières ont quasiment doublé au cours de 2021.  

Les importations de produits lituaniens en France étaient en baisse continue depuis 2018. En revanche, une hausse substantielle a été constatée depuis début 2021. Les postes d’importations françaises  en 2019 restent traditionnellement les produits chimiques de base comme les engrais (17,5%), les véhicules automobiles (7%), ou encore les meubles (5,7%). L’importance de la part des produits chimiques dans l’importation française s’explique par la spécialisation lituanienne dans les engrais chimiques. Plusieurs postes enregistrent une augmentation importante sur les neuf premiers mois de 2021, à l’instar des engrais  (une hausse de 14,7% en glissement annuel), des véhicules automobiles (+16,9%), ou encore des meubles (+64,1%).

3-    Les flux d’investissements directs étrangers français augmentent légèrement

Les investissements français en Lituanie ont connu une croissance modérée  pour atteindre un stock d’investissement de 562 M € au 2T 2021 (+3,5% par rapport au 2T 2020). La France est le 12ème investisseur en Lituanie.

Le commerce de gros et l’industrie de seconde main ainsi que la réparation des véhicules à moteurs sont le premier poste d’IDE français comptant pour 30% du total d’IDE au deuxième trimestre de 2021 soit 171 M €. Le second poste d’investissement français est l’activité financière et d’assurance qui compte pour 13% (76,5 M €) du total tout comme la manufacture (73M €). Les activités spécialisées, scientifiques et techniques arrivent en 4ème position des IDE français comptant pour 10% du total des IDE français en Lituanie soit 56,5 M €.

Plusieurs entreprises françaises en Lituanie ont contribué au maintien de la croissance des investissements français en Lituanie. PRECIA MOLEN, entreprise spécialisée dans le pesage, après avoir acquis la totalité du capital de la société lituanienne Milviteka, a développé ses activités en 2020 dans le pays pour lui permettre d'approcher les 50 % de son activité réalisés à l'export. IDEX a continué à développer les activités dans le domaine du chauffage urbain en 2020 et 2021. Enfin, Décathlon qui est présent dans la capitale depuis 2018 prévoit d’ouvrir, à moyen terme, ses magasins dans d’autres villes lituaniennes.

 

 

Publié le