Evolution du commerce bilatéral entre la France et la Lituanie en 2022

Les échanges commerciaux entre la France et la Lituanie progressent avec régularité. Autrefois déficitaire, la balance commerciale s’est rééquilibrée au profit de la France. Au premier semestre 2022, la France est le 13ème fournisseur et le 12ème client de la Lituanie.

1-  Le rééquilibrage de la balance commerciale se confirme

Le déficit commercial de la France envers la Lituanie s’est progressivement résorbé au cours de la dernière décennie, et le solde commercial entre les deux pays est désormais à l’équilibre depuis plusieurs années consécutives, avec même un léger excédent commercial français qui tend à se confirmer. Le solde était de -241 M€ en 2013, -144 M€ en 2016 et -75 M€ en 2019. Plus récemment, il s’est établi à +22 M€ en 2020, +56 M€ en 2021 et +60 M€ à l’échelle des 12 derniers mois[1].

Cette tendance s’explique par la robustesse des exportations françaises, et par un relatif décrochage des importations en 2019 et 2020, partiellement compensé depuis.

2- La structure des échanges reste stable, les principaux postes d’exportations poursuivent leur progression
Après un rebond spectaculaire en 2021 (128,5 M€, en progression de 59,8% par rapport à 2020), les exportations du secteur automobile semblent consolider leurs gains (135,2 M€ sur 12 mois glissants). Il s’agit du plus gros poste d’exportations (15,5% du total). Celles de produits pharmaceutiques poursuivent leur progression lente mais régulière, à raison d’environ +1 M€ par an (67,3 M€ en 2020, 68,9 M€ en 2021, et 69,5 M€ sur 12 mois glissants). C’est en général le deuxième plus gros poste d’exportations (7,5% du total sur les 12 derniers mois), mais il est exceptionnellement dépassé par les exportations d’aéronefs et engins spatiaux (73 M€, 7,9% du total sur les 12 derniers mois). Cela s’explique sans doute par des achats réalisés par Avia Solutions Group (ASG) et par ses filiales, dont l’activité et la flotte – notamment constituée d’appareils Airbus et de simulateurs de vols – ont connu une expansion considérable depuis la levée des restrictions COVID sur le secteur du transport aérien.

Les principaux postes d’importations françaises, au premier semestre 2022, sont constitués de meubles (98 M€), de bois (57 M€) et d’engrais (52 M€).

commerce bilatéral

3- Les IDE français également en hausse

Les IDE français en Lituanie poursuivent leur progression arithmétique, à raison d’environ +30 M€ par trimestre depuis le deuxième trimestre 2021. Le stock d’IDE français s’élevait ainsi à 607.22 M€ au troisième trimestre 2021, 634.44 M€ au quatrième, et 664,15 M€ au premier trimestre 2022[2]. La France est le 12ème investisseur en Lituanie.

Plus récemment, on peut noter l’ouverture, en juin 2022, d’un magasin Décathlon à Klaipėda, représentant un investissement de 5,85 M€ et une création de 25 emplois. Ce magasin, le deuxième dans le pays, s’ajoute à celui de Vilnius, ouvert en 2018. La marque devrait prochainement faire ses débuts à Kaunas. Par ailleurs, en août, le Français Devoteam a acquis le Danois Cloudeon, dont la division lituanienne a pris le nom de Devoteam Lietuva et jouera un rôle important dans les ambitions de la société française dans les services cloud, en coopération avec trois leaders clés de la technologie cloud – Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP) et Microsoft Azure. Le recrutement de 20 employés supplémentaire viendra prochainement renforcer l’équipe de Devoteam Lietuva.

 IDE


[1] Les dernières données disponibles sur le commerce international datent de juin 2022.

[2] Date pour laquelle les dernières données concernant les IDE sont disponibles.

 

Publié le