Les échanges commerciaux entre la France et la Jordanie en 2017

Les échanges bilatéraux entre la France et la Jordanie ont atteint 279,3 MEUR en 2017, soit une diminution de 24,5% par rapport à 2016, après des hausses successives en 2015 (+10,5%) et en 2016 (+11,4%). Ces échangent restent largement en faveur de la France, avec un excédent de 236 MEUR (-23,1% par rapport à 2016).

 

1/ Les exportations françaises en Jordanie.

En 2017 les exportations françaises sont reparties à la baisse (-23,9%), pour finalement atteindre les 258 MEUR. Cette baisse sensible s’explique principalement par les livraisons exceptionnelles dans le cadre de grands contrats « moteurs et turbines » et les « aéronefs et engins spatiaux », qui n’ont pas été reconduites en 2017 et ont chuté respectivement de 96,9% et 76,3%.  A l’inverse, nos exportations « d’équipements de communication », notamment avec les « câbles de fibre optique », continuent de progresser (+58,4%).

Notre part de marché s’élève désormais à 1,9%. Comme en 2013, la France est à la 4ème position par rapport à ses concurrents européens, derrière l’Allemagne (4,4%), l’Italie (3,9%) et l’Espagne (2,3%), mais devant la Grande-Bretagne (1,7%) et les Pays-Bas (1,4%).

Par rapport à 2016, nos 5 points forts traditionnels en Jordanie ont connu des situations diverses. Un seul secteur d’exportation traditionnel repart à la hausse. Il s’agit des « produits des industries agroalimentaires » qui ont atteint 34,8 MEUR (+4,7% par rapport à 2016), soit 13,5% du total de nos exportations. Conséquence directe de la bonne performance des « produits laitiers et fromagers » (+20,5%), cette tendance positive ne doit pas faire oublier la baisse de 26,9% des exportations des « viandes et volailles ». A contrario, l’année 2017 a été synonyme de repli pour les produits chimiques, cosmétiques et parfums (-7,2%) et, d’une manière plus préoccupante, pour l’automobile (-42%) et les aéronefs (-76,3%). En 2017, les « préparations pharmaceutiques » ont atteint 38,5 MEUR, seul secteur à se stabiliser.

 

2/ Les importations de produits jordaniens en France

Marginales, les exportations jordaniennes vers la France sont passées de 31,3 MEUR en 2016 à 21,5 MEUR en 2017, soit une diminution de 45,5%. Elles sont constituées à 64% par trois types de produits :

  • les « produits chimiques inorganiques de bases » ont atteint 8,5 MEUR (-8,4%), soit 39,8% du total des exportations ;
  • les « engrais et composés azotés » ont atteint 4 MEUR (+30,4%), soit 18,9% du total des exportations ;
  • les « articles textiles, sauf habillement » ont atteint 1,3 MEUR (+359,7%), soit 6,2% du total des exportations.
Publié le