Les relations commerciales bilatérales entre la France et le Gabon en 2017

Si la France demeure le premier fournisseur du Gabon, l’année 2017 constitue un mauvais record en termes d’échanges commerciaux franco-gabonais. Les exportations françaises, à 431,7 M€ en 2017, poursuivent leur baisse continue depuis 2011. Les importations en provenance du Gabon, majoritairement composées de matières premières, affichent, également, une baisse conséquente, de plus de 25% entre 2016 et 2017, à 112,6 M€. Alors que notre solde commercial reste  excédentaire (319,1 M€), le volume des échanges commerciaux entre la France et le Gabon se réduit.

Les exportations françaises vers le Gabon

Après avoir accusé de fortes baisses en 2015 et 2016, respectivement de 20,7% et de 13%, les exportations françaises observent une nouvelle contraction, moindre toutefois que les années précédentes, de 7,8% en 2017, passant de 468 M€, à 431,7 M€. Les ventes françaises, il y a dix ans, dépassaient les 550 M€.

Les biens d’équipements, dont les machines et équipements électriques représentent encore, comme en 2016, une valeur inférieure aux produits industriels (produits pharmaceutiques – produits chimiques), ont enregistré à nouveau, à 127,8 M€, une chute de 8,5%. A l’intérieur du poste biens d’équipements, les ventes de machines, à 63,4 M€, ont enregistré une baisse moindre de 2,2%. Les produits industriels ont représenté une valeur d’exportation de 164,8 M€, en réduction aussi, mais inférieure à celle des biens d’équipements (-3,6%). Auparavant majoritaires, les ventes françaises d’équipements mécaniques et électriques sont devenues, depuis 2014, inférieures à celles de produits industriels.

Les produits agroalimentaires ont poursuivi également leur chute (-9,3%), à 98,1 M€, contre 108,1 M€ en 2016. Le pic de nos ventes avait été atteint en 2014, à 119 M€.

Tableau 1 - Variation en valeur des principaux postes d’exportation vers le Gabon (2016-2017)

(en milliers d’euros)

2016

2017

Variation

Equipements mécaniques, matériel électrique, électronique et informatique

139 750

127 822

-8,5%

Autres produits industriels 

170 956

164 816

-3,6%

Produits des industries agroalimentaires (IAA)

108 172

98 155

-9,3%

Source : Douanes françaises

Si la France (source douanes gabonaises) reste le premier fournisseur du Gabon, avec plus de 30% de part de marché sur les 9 premiers mois 2017 (dernier chiffre connu), il n’en demeure pas moins que ses ventes s’effritent, reflet de la baisse d’activité liée à la crise économique qui s’attarde, et de la quasi-absence de grands projets. L’impact de la crise est, par ailleurs, perceptible sur les ventes françaises de produits agroalimentaires qui enregistrent leur plus mauvais score depuis 2011.

Avec 30% des achats français dans la sous-région, le Gabon est le deuxième client de la France en Afrique Centrale, derrière le Cameroun, qui a importé pour 537 M€ de biens et équipements français, mais devant le Congo Brazzaville (330 M€ en 2017).

Les importations françaises en provenance du Gabon

Les importations françaises sont composées, à plus de 85%, de produits des industries extractives, de pétrole et de produits de la transformation du bois. Elles chutent, en valeur, de plus d’un quart (-26,4%), passant de 153 M€, à 112,6 M€, entre 2016 et 2017.

Les produits des industries extractives accusent la plus forte baisse (-54,6%), à 33,5 M€ en 2017, contre 74 M€ en 2016. Les ventes de bois diminuent également (-10,8 %) de 69,8 M€ à 62,3 M€, entre 2016 et 2017. 

Tableau 2 - Variation en valeur des principaux postes d’achats depuis le Gabon (2016-2017)

(en milliers d’euros)

2016

2017

Variation

Hydrocarbures naturels et autres produits des industries extractives

74 035

33 581

- 54,6%

Bois

 

69 862

62 312

-          10,8%

Source : Douanes françaises

 

La France est le 10ème client du Gabon, les achats français représentant 3% des exportations totales gabonaises.

Au global, le solde excédentaire de la France a atteint 319,1 M€ en 2017, en légère hausse (1,2%) par rapport à 2016 (315,1M€).

 

 

Tableau - les cinq premiers postes d’exportation de la France vers le Gabon en % %

Exportations 2016

Equipements mécaniques, matériel électriques, électroniques

29,9

Produits des IAA

23,1

Produits pharmaceutiques

9,9

Produits chimiques, parfums et cosmétiques

8,7

Produits métallurgiques et métalliques

4,9

Publié le