Liens utiles

 Les institutions publiques allemandes

Le site du gouvernement fédéral

Le site du gouvernement fédéral

Le ministère fédéral des Finances (BMF)

Le ministère fédéral des Finances (BMF)

Le ministère fédéral de l'Economie et de l'Energie (BMWi)

Le ministère fédéral de l'Economie et de l'Energie (BMWi)

Le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL)

Le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL)

Le ministère fédéral des Transports et des Infrastructures numériques (BMVI)

Le ministère fédéral des Transports et des Infrastructures numériques (BMVI)

Le ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire (BMU)

Le ministère fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire (BMU)

Le site de la Bundesbank 

Le site de la Bundesbank

dena (agence allemande de l'énergie

dena

 

Les institutions publiques franco-allemandes

 

L'office franco-allemand pour la transition énergétique

 L'office franco-allemand pour la transition énergétique

 

Les fédérations allemandes (domaine économique et financier)

La fédération de l’Industrie allemande (BDI)

La fédération de l’Industrie allemande (BDI)

 

La fédération des entreprises publiques locales (VKU)

La fédération des entreprises publiques locales (VKU)

La fédération des coopératives agricoles allemandes (DRV)

La fédération des coopératives agricoles allemandes (DRV)

Finanzgruppe Deutscher Sparkassen- und Giroverband

Finanzgruppe Deutscher Sparkassen- und Giroverband

L’association des banques publiques allemandes (VÖB)

L’association des banques publiques allemandes (VÖB)

L’Association des Chambres de commerce et d’industrie allemande (DIHK)

L’Association des Chambres de commerce et d’industrie allemande (DIHK)

L’association des fonds d’investissements allemands

L’association des fonds d’investissements allemands

L’association forestière allemande (DFV)

L’association forestière allemande (DFV)

L’Union de l’industrie alimentaire allemande (BVE)

L’Union de l’industrie alimentaire allemande (BVE)

L’Union des apiculteurs allemands

Deutscher Imkerbund e. V. L’Union des apiculteurs allemands

L’Union des employeurs allemands (BDA)

L’Union des employeurs allemands (BDA)

L’Union des produits alimentaires d’origine écologique

L’Union des produits alimentaires d’origine écologique

La Confédération des syndicats allemands (DGB)

La Confédération des syndicats allemands (DGB)

La fédération allemande de l’artisanat (ZDH)

La fédération allemande de l’artisanat (ZDH)

La fédération allemande du secteur aérien (BDL)

La fédération allemande du secteur aérien (BDL)

La fédération de l’industrie automobile allemande (VDA)

La fédération de l’industrie automobile allemande (VDA)

La fédération de l’industrie chimique (VCI)

La fédération de l’industrie chimique (VCI)

La fédération de l’industrie énergétique (VIK)

La fédération de l’industrie énergétique (VIK)

La fédération de l’industrie ferroviaire

La fédération de l’industrie ferroviaire

La fédération de l’industrie pétrolière (MWV)

La fédération de l’industrie pétrolière (MWV)

La fédération des agriculteurs allemands (DBV)

La fédération des agriculteurs allemands (DBV)

La fédération allemandes des banques allemandes commerciales

La fédération allemandes des banques allemandes commerciales

La fédération des banques étrangères en Allemagne

La fédération des banques étrangères en Allemagne

La fédération des entreprises familiales

La fédération des entreprises familiales

La fédération des expéditeurs et logisticiens allemands (DSLV)

La fédération des expéditeurs et logisticiens allemands (DSLV)

La fédération des horticulteurs (ZVG)

La fédération des horticulteurs (ZVG)

La fédération des industries de la construction

La fédération des industries de la construction

La fédération des journalistes pour l’agriculture (VDAJ)

La fédération des journalistes pour l’agriculture (VDAJ)

La fédération des produits dérivés (DDV)

La fédération des produits dérivés (DDV)

La fédération des start-ups allemandes

La fédération des start-ups allemandes

La fédération des banques mutualistes

La fédération des banques mutualistes

La fédération du commerce de gros, extérieur et des services (BGA)

La fédération du commerce de gros, extérieur et des services (BGA)

La fédération du commerce électronique (eco)

La fédération du commerce électronique (eco)

La fédération du secteur des TIC et de l’économie numérique (BITKOM)

La fédération du secteur des TIC et de l’économie numérique (BITKOM)

La société agricole allemande (DLG)

La société agricole allemande (DLG)

La fédération des assureurs allemands

La fédération des assureurs allemands

Les propriétaires forestiers (AGDW)

Les propriétaires forestiers (AGDW)

 

Les instituts allemands pour la recherche économique

CES ifo Group Munich

CES ifo Group Munich

DIW BERLIN

DIW BERLIN

IFW KIEL

IFW KIEL

IFW KÖLN

IFW KÖLN

IMK

IMK

IWH

IWH

Le site de l'Office fédéral des Statistiques

Le site de l'Office fédéral des Statistiques

ZEW

ZEW

 

 

Liens pratiques (FAQ)

Business France Allemagne

Business France AllemagneMembre du réseau diplomatique français, les bureaux Business France en Allemagne sont au cœur du dispositif d’appui des entreprises françaises dans leur démarche export. Fort d’une équipe biculturelle de 40 professionnels de l’export, le bureau Business France en Allemagne, installé à Dusseldorf, vous accompagne dans vos projets de développement sur le marché allemand.

 

Voyager en France : Droit du travail

Travailleurs détachés : Un travailleur détaché au sens de la directive de 1996 est un salarié envoyé par son entreprise dans un autre État membre pour y fournir un service à titre temporaire

En bref : le détachement des salariés

Formulaires et télédéclarations

A noter : Lors du Conseil Emploi du 23 octobre 2017 à Luxembourg, les États membres sont parvenus à un accord sur une réforme de la directive de 1996. La nouvelle directive, qui pourrait entrer en vigueur en 2022, devra prévoir une rémunération des travailleurs détachés conformes à la législation et aux pratiques de l’État membre d’accueil. La durée d’une mission ne pourra pas excéder 12 mois. Le secteur des transports bénéficiera dans un premier temps d’un régime dérogatoire. (25/10/2017)

Voyager en France : Règes applicables aux animaux de compagnie

Aller en France avec son animal de compagnie : L’introduction d’animaux de compagnie à des fins non commerciales est soumise à des règles européennes qui fixent certaines conditions à remplir (identification, vaccination contre la rage) et les documents sanitaires et d'accompagnement (passeport européen) de ces animaux.

Rappel important ! L’introduction de certains chiens d'attaque/de défense est interdite en France. Il s'agit notamment des chiens de première catégorie non-inscrits à un livre généalogique reconnu par le ministère chargé de l'agriculture et appartenant aux types suivants (c’est-à-dire présentant des caractères morphologiques de chiens d’attaque ou de défense): Staffordshire terrier, American Staffordshire terrier (pit-bulls), Mastiff (boerbull) et Tosa. Les chiens des races précités (avec papiers) sont également soumis à des conditions strictes d’introduction et de détention sur le territoire français. Il convient donc d’être prudent quant à l’introduction en France de chiens ressemblant à ces types ou races.

Voyager en France : Législation en matière de transport routier de marchandises

Restrictions et interdictions de circulation des poids-lourds :

L’arrêté du 2 mars 2015 relatif à l’interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes interdit aux véhicules de plus de 7,5 tonnes de poids total autorisé en charge affectés au transport routier de marchandises, de circuler les samedis et veilles de jours fériés et prévoit des restrictions particulières de circulation pour certaines sections autoroutières d’Île-de-France. Cette réglementation des transports routiers de marchandises s’impose à l’ensemble des transporteurs et à toutes les entreprises de transport. Ces mesures, prises dans l’intérêt général, visent à garantir la sécurité routière, la fluidité du trafic et la défense contre la concurrence déloyale. Elles contribuent également à préserver les conditions de travail, la vie familiale et privée des chauffeurs routiers.

 

L’arrêté du 2 mars 2015 énonce certaines exceptions permanentes, dont notamment : véhicules transportant du matériel pour des manifestations économiques, sportives, culturelles, éducatives et politiques, à condition que celles-ci se déroulent dans les deux jours avant ou après le déplacement. Les véhicules ne peuvent circuler que s’ils sont chargés.

Dérogations : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F33698

 

 

Voyager en France : Vignette environnementale (Crit’Air)

Tout véhicule circulant dans les zones environnementales françaises (Umweltzonen) doit être doté d’une vignette Crit’Air. Les vignettes Crit’Air ont vocation à limiter la circulation des véhicules les plus polluants en cas de pics de pollution. Lors d’un déplacement en France, il convient donc de vérifier si un pic de pollution est annoncé et les vignettes autorisées à la circulation (de 1 à 5).

 

Les voitures de collection (dotées de plaques H en Allemagne) ne sont pas  éligibles à une vignette Crit’Air. Cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas circuler en France. Les propriétaires doivent par contre se renseigner auprès de la société européenne Green Zones avant de se rendre dans une zone environnementale. En effet, les dispositions varient en fonction des zones.  par exemple entre Paris qui accepte la circulation des voitures de collection et Grenoble qui l’interdit totalement dans le centre-ville).

 

Liste des zones environnementales : https://www.crit-air.fr/de/informationen-zur-critair-vignette/umweltzonen-in-frankreich/franzoesische-umweltzonen.html

Commander la vignette depuis l’étranger : https://www.crit-air.fr/nc/de/bestellshop.html

Exceptions Crit’Air : https://www.crit-air.fr/de/informationen-zur-critair-vignette/die-critair-vignette/ausnahmeregelungen.html

Contact Green Zones : https://www.green-zones.eu/de/fusszeile/kontakt.html

Voyager en France : Plaques d’immatriculation rouges (06er und 07er Kennzeichen und Ausfuhrkennzeichen)

Les plaques rouges allemandes amovibles destinées aux professionnels de l’automobile et aux collectionneurs (06er und 07er Kennzeichen) ne peuvent pas faire l’objet d’une vérification en bonne et due forme par les autorités françaises et ne sont donc pas autorisées à la circulation en France.

Pour exporter un véhicule vers la France, seules les plaques temporaires avec encart rouge (Ausfuhrkennzeichen) sont valables. Plus d’informations sur :  

https://de.ambafrance.org/Autozulassung-und-kauf-in-Frankreich

 

Publié le