Commerce extérieur

Selon l'Institut national des statistiques (INE), en 2019, les importations du Cap-Vert ont augmenté de 2,7% et les réexportations de 18,4%, tandis que les exportations ont diminué de 14%. Le déficit commercial a augmenté de 4,4% et la couverture diminué de 16,3%. 

En 2019, les exportations du Cap-Vert se sont élevées à 6,1 Mds CVE, soit une baisse de 14% par rapport à 2018. L'Europe reste le principal client du Cap-Vert, absorbant 96,4% de ses exportations avec l'Espagne en tête (77,5%), suivie du Portugal (18%). Le premier poste d'exportations est constitué des produits préparés et conserves de poisson -60,7%), suivis des crustacés et mollusques (16,2%) et de l'habillement (10,6%). 

Les importations du pays ont augmenté de 2,7% sur la période, à 78,3 Mds CVE. L'Europe est également le premier fournisseur du Cap-Vert, suivi de l'Asie/Océanie (10,1%) et de l'Amérique (6,2%). Le Portugal demeure le premier fournisseur, avec 42% du total, suivi des Pays-Bas avec 12,5% et de l'Espagne avec 10,5%. La France affiche une part de marché de 2,2% en 2019. Les carburants représentent le premier poste d'importations du pays (11,8%), suivis des réacteurs et chaudières (7,5%) et des véhicules automobiles (6,4%). 

Publié le