Israël a mis en place des politiques de soutien à l’économie. Sur le plan budgétaire, un plan a été annoncé dès le mois de mars par l’ancien ministre des Finances, Moshe Kahlon. Il a été complété en juillet par le nouveau ministre des Finances, Israël Katz, pour un montant d’environ 25 Mds EUR. Peu de mesures significatives ont été prises lors du deuxième confinement (mi-septembre / mi-octobre). Du côté de la politique monétaire, la Banque centrale se montre toujours aussi accommodante.