L’appréciation significative du NIS a contribué à ouvrir un débat sur la soutenabilité de modèle économique israélien.

Alors que S&P vient de saluer les performances de l’économie israélienne en maintenant sa note AA- avec perspective stable, force est de constater que l’appréciation significative du NIS a contribué à ouvrir un débat sur la soutenabilité de modèle économique israélien et sur les ajustements à apporter pour en gommer les imperfections.

En cohérence avec l’approche libérale des derniers gouvernements, la tentation est grande chez certains de laisser les forces du marché agir, en espérant ainsi contribuer à l’amélioration de la productivité dans plusieurs secteurs d’activité, notamment dans l’industrie traditionnelle.