Breves ASEAN

Faits saillants

► La croissance du PIB vietnamien s’établit à 6,8 % au T1 2019

► Bangkok, Hanoi-Hô Chi Minh Ville, Phnom Penh et Singapour sont officiellement labellisés « communautés French Tech »

Airbus et l’indonésien GMF AeroAsia signent un nouveau partenariat pour la maintenance de pièces d’appareils A320 et A330

Région

  • Bangkok, Hanoi-Hô Chi Minh Ville, Phnom Penh et Singapour sont les quatre « communautés French Tech » en ASEAN à avoir été labellisées le 3 avril par le Secrétaire d’Etat au numérique Cédric O et la directrice de la Mission French Tech Kat Borlongan. Au total, ce sont 13 Capitales, basées en France, et 86 Communautés (38 en France, 48 à l’international, dont 12 en Asie) French Tech qui ont été labellisées. Ces communautés devront permettre le regroupement au niveau local de fondateurs de startups, d'investisseurs et de toutes les parties prenantes de l'écosystème numérique local et aider à l’accélération des startups. Un Community Fund, doté de 2 M EUR, va être lancé et cofinancera les initiatives portées par les Communautés.

  • La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé ses prévisions de croissance pour l’Asie du Sud-Est, à 4,9 % en 2019 et 5,0 % en 2020, en légère baisse par rapport à 2018 (5,1 %) ainsi que par rapport à ses précédentes prévisions (croissance anticipée de 5,2 % pour 2019 à l’automne 2018). L’accroissement de la demande domestique devrait permettre de limiter les effets du ralentissement des exportations, estime l’institution. La consommation, stimulée par la hausse des salaires, une inflation et des transferts de migrants stables, devrait tirer la croissance en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour et en Thaïlande, tandis que les investissements étrangers devraient soutenir la croissance du Cambodge et du Vietnam.

Indonésie

  • Airbus et la filiale de maintenance de Garuda Indonesia, GMF AeroAsia, ont signé un nouveau partenariat qui vient renforcer les capacités de maintenance de l’entreprise indonésienne. Cette dernière pourra désormais fournir des services de maintenance des pièces d’A320 et A330 pour l’Asie du Sud-Est et recevra de l’avionneur européen les outils nécessaires. GMF AeroAsia était déjà un centre de formation pour la maintenance, certifié par Airbus depuis 2013.

  • Le gouvernement indonésien a adopté une réglementation encadrant les tarifs des transports à la demande, dans le but de protéger les travailleurs du secteur en instaurant une rémunération minimale. Cette nouvelle réglementation, qui entrera en vigueur au 1er mai 2019, devrait provoquer une hausse des tarifs de l’ordre de 20 %. A noter que d’après une étude de l’University of Indonesia portant sur la valeur ajoutée (évaluée à 3 Mds USD) créée par l’entreprise de transport à la demande Go-jek, les revenus des entrepreneurs proposant leurs services via l’application sont déjà supérieurs (environ 345 USD par mois pour les chauffeurs de deux-roues) au revenu minimum dans les neuf plus grandes villes du pays (environ 275 USD par mois à Jakarta).

  • Le gouvernement indonésien a annulé la réglementation qui visait à renforcer la collecte fiscale auprès des entreprises indonésiennes opérant sur les sites de e-commerce. Elle devait obliger les plateformes de e-commerce à reporter les numéros fiscaux des entreprises vendant des produits via leurs sites, et précisait que les transactions en ligne étaient soumises à la TVA et à la taxe sur les produits de luxe. Les acteurs du e-commerce se sont soulevés contre cette réglementation, qui devait entrer en vigueur le 1er avril 2019, arguant qu’elle poserait un frein au développement des petites et moyennes entreprises et n’instaurait pas un régime équitable vis-à-vis des entreprises vendant leurs produits sur les réseaux sociaux.

Malaisie

  • La valeur des transactions financières réalisées par services bancaires mobiles a doublé en 2018 par rapport à l’année précédente, selon la banque centrale. Elle est passée de 12,4&nbspMds&nbspUSD en 2017 à 24,5&nbspMds&nbspUSD en 2018, pour un nombre de transactions de 257 millions, contre 108 millions en 2017. Dans le même temps, le nombre d’utilisateurs de services bancaires mobiles est passé de 4,4 à 6,6 millions. Par ailleurs, le nombre d’utilisateurs de services de paiements mobiles non-bancaires a été multiplié par 10 en 2018 (10,4 millions d’utilisateurs, contre moins d’un million en 2017) et ces services ont géré 31,1 millions de paiements pour une valeur totale de 310 M USD, tandis qu’avaient été dénombrées 1 million de transactions pour 58&nbspM&nbspUSD en 2017.

Singapour

  • Le gouvernement a présenté au Parlement singapourien un projet de loi visant à lutter contre la dissémination de « fake news » (Protection from Online Falsehoods and Manipulation Bill). En l’état, le projet autoriserait le gouvernement à demander le retrait ou la correction d’une information fausse et représentant une menace pour l’intérêt général. Non seulement les individus à l’origine de ces informations mais aussi les sites d’information ou les médias sociaux (notamment Twitter, Facebook et Google, dont les sièges régionaux sont basés à Singapour) les relayant pourraient être sanctionnés par les autorités singapouriennes. La diffusion volontaire d’informations fausses serait ainsi punie d’une amende pouvant atteindre 740 000 USD, et possiblement d’emprisonnement (jusqu’à 10 ans).

  • La société de transport à la demande Uber a ouvert à Singapour ses nouveaux bureaux pour l’Asie Pacifique. Uber continuera de gérer depuis Singapour les neuf marchés sur lesquels la société opère en Asie bien qu’elle ne soit plus présente en Asie du Sud-Est, après avoir vendu ses activités dans la région à Grab en 2018. 

Vietnam

  • La croissance du PIB s’établit à 6,8 % en g.a. au premier trimestre 2019, après 7,3 % au T4 2018. Exception faite de la croissance record observée sur les trois premiers mois de l’année passée (7,5 % au T1 2018), il s’agit du taux le plus élevé pour un premier trimestre depuis 2011. Ce dynamisme est soutenu par l’ensemble des secteurs : sur les trois premiers mois de 2019,  le secteur primaire a augmenté de 2,7 % (contribution à la croissance du PIB de 5 %), le secteur secondaire de 8,6 % (contribution de 51 %) et le secteur tertiaire de 6,5 % (contribution de 44 %). Pour rappel, la cible de croissance fixée par le gouvernement vietnamien pour l’année 2019 se situe dans la fourchette de 6,6 à 6,8 %.

  • Le ministère du plan et de l’investissement a soumis au gouvernement le projet de construction d’un Centre national d’innovation, figurant au programme du Vietnam Innovation Network lancé en août 2018. Ce complexe de 23 hectares dont l’implantation est prévue sur le site du Hoa Lac Hi-Tech Park, pour un coût estimé à 71,5 M USD, devrait être financé par des entreprises locales et étrangères, sans apport public. Avec ce centre dédié à l’innovation, le gouvernement entend attirer une quarantaine de grandes entreprises, 150 start-ups et PME, une quinzaine de fonds de capital-risque et deux incubateurs, ce qui permettrait la création d’environ 5 000 emplois.

  • La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan a effectué une visite officielle en France sur invitation de son homologue français Richard Ferrand à l’occasion des 11èmes Assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne, qui se tenaient début avril à Toulouse. A cette occasion, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam a rencontré le groupe des députés d’amitié France-Vietnam et 15 entreprises françaises pour une séance de travail. Mme Nguyen Thi Kim Ngan s’est également entretenue avec le Premier ministre français Edouard Philippe et a rappelé l’importance de la coopération bilatérale dans les secteurs de l’économie, la défense, la culture, l’éducation.

  • Saint-Gobain a signé un accord avec Vico Quang Tri Co pour la construction d’une usine de production de silicate de calcium. Le montant de l’investissement serait de 10 M USD.

Thaïlande

  • Le thaïlandais Energy Absolute devrait devenir le premier producteur d’énergie d’origine renouvelable du pays d’ici la fin de l’année, avec l’ajout de capacités éoliennes de 260 MW (dont 138 MW sont déjà opérationnels), pour un investissement total de 564 M USD. L’entreprise entend également développer ses activités dans les secteurs du stockage d’énergie, des véhicules électriques, prévoyant l’allocation de 47 M USD pour la construction de voitures et bateaux électriques et de 125 M USD pour le développement de batteries lithium-ion, mais aussi des biodiesels (budget de 63 M USD pour les activités de développement de nouveaux produits).

Philippines

  • La Banque mondiale a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour les Philippines, de 6,5 à 6,4 % pour 2019 et de 6,6 à 6,5 % pour 2020, publiées dans son nouveau rapport Philippines Economic Update. Cet ajustement est en partie imputable au retard dans l’approbation du budget de l’Etat, pesant sur la croissance des dépenses publiques au premier trimestre 2019, et au ralentissement du commerce mondial qui pourrait modérer les exportations de l’archipel. Dans une moindre mesure, le phénomène climatique El Niño qui occasionne des pertes de récoltes agricoles, aura également un effet néfaste sur la croissance économique. Toutefois, la consommation privée devrait se maintenir à un niveau robuste, portée par les transferts de fonds des Philippins résidant à l’étranger et le ralentissement de l’inflation (environ 3 %, après 5,2 % en 2018).

Birmanie

  • Le directeur général du Consumer Affairs Department, au sein du ministère du commerce, a tenu une conférence de presse fin mars sur la nouvelle Loi pour la protection des consommateurs, promulguée par le Président de l’Union le 15 mars 2019. La disposition de la loi portant sur l’étiquetage en birman de tous les produits, y compris importés, entrera en vigueur le 15 mars 2020, laissant ainsi un an aux entreprises pour s’y préparer. Cette disposition de la nouvelle loi annule la directive sur l’étiquetage en birman prise en novembre 2018, qui devait être effective à partir d’avril 2019.

Cambodge

  • Lors du 18ème Forum gouvernement-secteur privé, le Premier ministre Hun Sen a annoncé un plan de réformes économiques, qui représenteraient jusqu’à 400 M USD d’économies par an pour le secteur privé (soit près de 2 % du PIB du pays). Un certain nombre d’initiatives sont envisagées, visant notamment à la réduction des coûts liés au transport et à la logistique, à la réduction des coûts de l’électricité, à la diminution du nombre de jours fériés, à l’introduction d’incitations fiscales et à la révision de la loi sur l’investissement et sur les zones économiques spéciales. Les autorités ont déclaré que ces réformes auraient pour but d’accroître la compétitivité des entreprises cambodgiennes face à l’éventuel retrait du régime « Tout Sauf les Armes », qui représenterait un manque à gagner évalué à 676 M USD.

Laos

  • Les travaux sur la voie ferrée devant relier la Chine au Laos devraient être terminés d’ici à 2021, ont confirmé les autorités laotiennes. 61 % du projet était terminé fin février 2019 et 95 % des terrains nécessaires à la construction ont été acquis. Le montant des indemnisations devrait s’élever à près de 100 M USD.

  • 1 225 projets d’investissement, en particulier dans le domaine des infrastructures, ont été mis en œuvre illégalement au cours des dernières années, ont indiqué les autorités. Parmi ceux-ci, les autorités ont signalé des projets d’infrastructures non-approuvés, attribués dans le cadre d’appel d’offres ne répondant pas aux réglementations ou attribués en l’absence d’appel d’offre, ou encore des projets dits « de mauvaise qualité ». Les inspections réalisées devraient permettre au gouvernement de réaliser près des économies de près de 419 M USD.

 

Rédigé par : Pôle macroéconomique SER de Singapour
Contributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de Vientiane