Publié le 14 janvier 2019, le rapport de l’Autorité de l’Innovation analyse les grandes tendances de l’écosystème d’innovation en 2017 et 2018. Marquées par des montants record de levées de fonds, les deux dernières années dessinent un glissement des investissements de la phase initiale (seed) vers les phases de maturité supérieure (round A+, growth), reflétant ainsi une tendance mondiale. Un certain nombre de domaines ont connu une très forte croissance en termes de montants d’investissement, à l’image l’intelligence artificielle, de la santé numérique, de la FinTech ou des transports intelligents.

Cependant de nombreux défis continuent de peser sur les perspectives de croissance de l’écosystème. Comme le souligne le Ministre de l'Economie et de l'Industrie, Eli Cohen : « le principal défi est d'œuvrer à l'augmentation du nombre de personnes employées dans les secteurs technologiques parmi la population en général et dans la périphérie en particulier ». En effet, on observe que la concentration des emplois « tech » dans la région de Tel Aviv tend à se renforcer, même face aux autres grandes villes, et que la diversité parmi les employés de la tech n’évolue guère (les hommes juifs moins de 45 ans y restent largement majoritaires).  Pour permettre à Israël de conforter son rôle de leader de l’innovation et de bénéficier d’une croissance plus inclusive, une stratégie nationale est indispensable. « Il est nécessaire d'allouer des ressources et de mettre en place une stratégie nationale d'intelligence artificielle partagée par le gouvernement, le monde universitaire et l'industrie. » Aharon Aharon Aharon, CEO de l’autorité. La stratégie nationale pour relever ces défis comprendrait parmi ses objectifs principaux : le développement de l’innovation technologique en périphérie, le renforcement du capital humain, et la collaboration entre l’industrie manufacturière et de haute technologie. L’accent est mis de manière transverse sur le développement de l’intelligence artificielle qui fait l’objet d’une forte concurrence à l’échelle mondiale.

changements technocapital

 

Quelques exemples d’initiatives opérées par l’autorité de l’innovation :

  • Un soutien financier est apporté aux startups et aux entreprises : ainsi, environ 300 millions de NIS ont été versés pour financer 290 projets technologiques et 430 millions de NIS du Fonds de R&D. 213 startups ont reçu un soutien total d'environ 400 millions de NIS (en moyenne 1,9 million de NIS en phase de démarrage).
  • Différents types de laboratoires d’innovation : En 2019, un nouveau laboratoire d'innovation sur la cybersécurité sera créé à Beer Sheva. Début février 2019 a été annoncée la création d’un laboratoire d'innovation technologique environnementale de 14 millions de NIS (3,8 millions de dollars) avec le soutien et la coopération de l'Autorité israélienne de l'innovation, du Ministère israélien de la protection de l'environnement et du Ministère de l'économie et de l'industrie.

L’accent est aussi mis sur la formation avec, en 2018,  7 programmes de formation dans le cadre du Programme d'incitation aux camps de codage pour former environ 250 diplômés. Le programme pilote "Back to Tech"  permet à une centaine d'Israéliens vivant à l'étranger d’accéder à l’emploi dans le secteur de la haute technologie.  

Brèves de l'écosystème

  • [Cybertech]  Cybertech, événement majeur dédiée à la cybersécurité, s’est tenu à Tel Aviv les 28, 29 et 30 janvier 2019. En 2018, les 450 sociétés israéliennes de cybersécurité ont concentré 20% de l’ensemble des investissements mondiaux dans ce secteur.
  • [Chine / Etats-Unis] L’inquiétude américaine face au renforcement des relations commerciales et technologiques entre la Chine et Israël prend une place centrale dans les discussions en Israël du conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton.
  • [Lab Innovation] Israël lance un appel à projets pour un laboratoire d'innovation technologique environnementale. Ce programme coordonné entre  l'Autorité israélienne de l'innovation, le Ministère israélien de la protection de l'environnement et le Ministère de l'économie et de l'industrie bénéficiera d’un soutien financier de 14 millions de NIS (3,8 millions de dollars).
  • [Fintech] Une équipe des ministères des finances et de la justice a recommandé le 24 février 2019 qu'Israël mette en place un "regulatory sandbox" pour faciliter le développement des start-ups dans le domaine de la technologie. L’objectif est de pouvoir fournir aux entreprises un "espace sûr" pour tester des technologies innovantes, en assouplissant les exigences réglementaires.
  • [Women in Tech] Seulement 8% des start-ups israéliennes sont dirigées par des femmes. L’Autorité de l’Innovation a annoncé début février la création d’un programme destiné à renforcer le soutien apporté aux initiatives lancées par des femmes pendant leur phase de démarrage (jusqu’à 2,5 millions NIS la première année et 4,5 millions la deuxième). Elle espère doubler le nombre de femmes entrepreneurs soutenues d'ici deux ans.
  • [VC] AXA Venture Partners (AVP) a annoncé le 22 janvier le lancement d'un deuxième fonds de capital-risque de 150 millions de dollars. Ce fonds sera axé sur l'Amérique du Nord, l'Europe et Israël, avec un focus sur les technologies de pointe et la santé numérique, et un investissement jusqu’à 6 millions de dollars par entreprise.
  • [VC] La société israélienne de capital-risque Jerusalem Venture Partners (JVP) lève 220 millions de dollars pour son huitième fonds technologique à destination des startups dans la cyber-sécurité, l'intelligence artificielle et le Big Data
  • [Fundraising - Biotech] La société israélienne BiomX Ltd, qui développe des thérapies personnalisées, a annoncé une levée de fonds en série B de 32 millions de dollars. Parmi les investisseurs on compte OrbiMed, Johnson & Johnson Innovation - JJDC, Inc, Takeda Ventures, Inc, 8VC, MiraeAsset, Seventure Partners' Health for Life Capital I, SBI Japan-Israel Innovation Fund et d'autres investisseurs européens.
  • [Fundraising - cybersecurity] PerimeterX, startup du secteur de la sécurité de l'information dont le siège social est en Californie, a levé 43 millions de dollars dans le cadre d’un tour de financement de série C mené par Scale Venture Partners. Fondé en 2014 par trois expatriés israéliens, PerimeterX développe un système qui identifie et bloque les robots malveillants.
  • [Fundraising - analytics] La startup israélienne Gong.io Ltd. Qui permet d’analyser des conversations téléphoniques, a levé 40 millions de dollars lors d'un tour de financement de série B, portant le financement total de l'entreprise à 68 millions de dollars. La levée de fonds a été menée par Battery Ventures LP, avec Norwest Venture Partners, Shlomo Kramer et Cisco Investments.
  • [Fundraising – fintech] La startup israélienne Rapyd Financial Networks Ltd., (anciennement CashDash), a levé 40 millions de dollars au cours d’un cycle mené par la société de VC américaine General Catalyst, et la société de paiement en ligne Stripe, Inc. Rapyd a développé un service de paiement qui permet le transfert transfrontalier de fonds électroniques par virement bancaire, porte-monnaie électronique ou espèces.
  •  [Exit - analytics] La société américaine d'analyse de données Qlik va acquérir la société israélienne Attunity Inc, pour une valeur totale d'environ 560 millions de dollars. Le cours de l'action d'Attunity a augmenté d'environ 180 % au cours de la dernière année.
  • [Exit - analytics] Un accord a été signé pour l'acquisition de la société Aeronautics Ltd, spécialisée dans les véhicules aériens sans pilote (UAV) par Rafael Advanced Defense Systems Ltd. et l'homme d'affaires Avichai Stolero, pour 850 millions de NIS.
  • [Exit - cyber] Palo Alto Networks a annoncé l’acquisition de la société israélienne de cybersécurité Demisto pour 560 millions de dollars. L'acquisition devrait être conclue au cours du troisième trimestre.