Fin 2017, la Suisse, qui accueille de nombreuses holdings, est le 9ème investisseur mondial (stock de 1.200 Mds CHF). La Suisse est fin 2016 le 3ème investisseur ultime en France (12 % du stock d’IDE en France). Selon la Banque de France, les flux nets d’investissements directs suisses en France se sont établis à 1,7 Md EUR en 2017, sachant que, selon la BNS, les flux d’investissements directs suisses à l’étranger ont reflué en 2017 (en lien avec un désinvestissement étranger dans des holdings établies en Suisse).