Breves ASEAN

Faits saillants

► L’Union européenne retire son « carton jaune » au secteur de la pêche thaïlandais

► La Birmanie ouvre le marché des assurances aux compagnies étrangères

► Go-Jek voit rejetée sa demande de licence d’exploitation aux Philippines

Région

  • Cinq pays de l’ASEAN figurent parmi les 61 pays du classement des pays les plus favorables à l’innovation réalisé par la Consumer Technology Association, organisateur du salon CES (Consumer Electronics Show), qui se tient cette semaine à Las Vegas. Singapour arrive en 5ème position de ce classement : la cité-Etat se distingue en particulier par la rapidité et le faible coût de sa connexion à internet, son capital humain (56% de travailleurs très qualifiés) et la diversité au sein de sa population active, sa fiscalité favorable et sa politique de promotion des véhicules autonomes. 23 nouveaux pays ont été ajoutés à l’édition 2019 du classement, parmi lesquels la Malaisie (26ème), le Vietnam (48ème) et l’Indonésie (49ème). Enfin la Thaïlande se classe 53ème.

Indonésie

  • L’Indonésie cible 1,8 Md USD d’investissements dans les énergies renouvelables en 2019, soit 10% de moins qu’en 2018. L’Indonésie a pour objectif que les énergies renouvelables représentent 23% du mix énergétique en 2025, contre 11,5% actuellement. En  2018, l’ensemble du secteur de l’énergie a attiré 32 Mds USD d’investissements (86% de la cible de 37 Mds).

  • Fin décembre 2018, les réserves de changes s’établissaient à 120,7 Mds USD, en progression de 3% par rapport à fin novembre. Elles ont diminué de 9,5 Mds USD par rapport à fin 2017 (-7,3%), en raison notamment des interventions de la Banque centrale pour stabiliser la devise au cours des trois premiers trimestres. Les réserves correspondent à 6,7 mois d’importations et 6,5 mois d’importations et de service de la dette, un niveau qui demeure adéquat selon le FMI.

  • L’entreprise publique de construction Waskita va céder cinq de ses autoroutes en 2019. Waskita a annoncé cibler notamment des investisseurs français et émiratis. Ce désinvestissement va être accompagné d’émissions obligataires  (355 M USD) afin d’améliorer la santé financière de l’entreprise, de rembourser une partie de sa dette (qui s’élève à 4,5 Mds USD) et de permettre de nouveaux investissements.

Singapour

  • Les prix de l’immobilier résidentiel privé ont progressé de 7,9% en 2018, après 1,1% en 2017, selon les premières estimations des autorités. La hausse des prix a toutefois été fortement limitée après le durcissement en juillet 2018 des mesures destinées à éviter la surchauffe du marché, en hausse de 0,5% au 3ème trimestre et en très légère baisse (-0,1%) au dernier trimestre.

  • Le fournisseur d’électricité SP Group a annoncé la mise en service de 38 de ses points de recharge de véhicules électriques, sur les 1000 prévus d’ici à 2020. L’installation de ces points de charge coïncide avec la réception par Grab de ses premiers véhicules électriques. Les deux entreprises avaient annoncé en août dernier avoir noué un partenariat visant à électrifier la flotte de Grab. La société de transport à la demande doit recevoir 200 véhicules électriques début 2019.  

Malaisie

  • Selon la Banque centrale, les réserves de changes ont atteint 101,4 Mds USD (419,5 Mds MYR) au 31 décembre 2018, soit une légère baisse (-1%) par rapport à fin 2017 (102,4 Mds USD). Ce niveau de réserves correspond à 7,4 mois d’importations et 1,0 fois la dette externe à court terme.

  • L’entreprise publique Air Selangor deviendra le seul fournisseur du traitement et de la distribution d’eau pour le Selangor, Kuala Lumpur et Putrajaya (9,1 millions d’usagers) à compter du 1er avril prochain, après la finalisation de l’acquisition de Puncak Niaga, Syabas et Abass, signée en 2015, et de Splash, signée en août dernier. Ces acquisitions s’inscrivent dans un contexte de restructuration des services d’approvisionnement en eau en Malaisie, que quatre autres Etats malaisiens (Perlis, Pahang, Terengganu et Kedah) doivent encore finaliser. Air Selangor a dévoilé un programme d’investissement en équipements portant sur un montant de 30 Mds MYR (7,3 Mds USD) sur une période de 30 ans.

Vietnam

  • L’autorité de l’aviation civile du Vietnam a attribué sa licence d’exploitation à la  compagnie aérienne Bamboo Airways. Après plusieurs retards, Bamboo Airways pourra démarrer ses vols domestiques opérés vers mi-janvier, opérant une flotte de 20 appareils au 1er trimestre qui devrait augmenter à 40-50 appareils d’ici la fin de l’année 2019. La compagnie aérienne exploitera 37 liaisons reliant les grandes villes et les destinations touristiques domestiques initialement au Vietnam puis à l’international dans le courant de l’année. Bamboo Airways appartient au promoteur immobilier FLC Group et a été créée en 2017 avec un capital social de 700 milliards de dôngs (environ 30 M USD).

  • Viettel, leader des télécommunications au Vietnam, entend doubler sa clientèle d’ici fin 2019 en Birmanie et souhaite augmenter ses investissements, en particulier en Asie. La Birmanie, où Viettel a lancé un réseau 4G en juin dernier, apparaît comme un marché prometteur : le groupe vietnamien entend doubler sa base de consommateurs de 5 millions de personnes aujourd’hui à 10 millions fin 2019. Selon son CEO, Viettel mènerait également des négociations en Malaisie ainsi qu’en Indonésie et regarderait avec intérêt Cuba et la Corée du Nord.

  • Quatre banques publiques vietnamiennes ont annoncé abaisser les taux d’emprunt (en dôngs) de 0,5 point pour les entreprises des secteurs définis comme prioritaires par le gouvernement vietnamien. Agribank, VietinBank, Vietcombank et BIDV vont ainsi réduire leur taux d’intérêt pour encourager les investissements dans les cinq secteurs prioritaires que sont l’agriculture, la production vouée à l’exportation, les PME, l’industrie auxiliaire et l’high tech.

Thaïlande

  • La Commission européenne a retiré la Thaïlande du groupe des « pays avertis » en reconnaissance des progrès qu'elle a réalisés dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. La Thaïlande, troisième exportateur mondial de produits de la mer, avait reçu un « carton jaune » de l’Union européenne en avril 2015. L’Union européenne est le 3ème acheteur de fruits de mer et poissons thaïlandais, derrière le Japon et les Etats-Unis, avec près de 10% des exports.

  • Le producteur d’électricité B.Grimm a commencé l’exploitation de trois centrales solaires en Thaïlande (d’une capacité totale de 10,8 MW). Quatre autres projets de centrales solaires (comptant pour 20 MW) sont en cours de développement, et devraient porter la capacité totale de l’entreprise à 2076 MW.

Philippines

  • Les autorités ont refusé la demande de licence d’exploitation déposée par la start-up de transportation à la demande indonésienne Go-Jek. L’entreprise avait déposé sa demande en août dernier, avant que les autorités philippines ne révisent la réglementation s’appliquant aux limites imposées aux participations étrangères (11ème Liste négative pour les investissements étrangers). Une limite de 40% de participation étrangère s’applique désormais au secteur du transport à la demande.

Birmanie

  • Le ministère des finances et de la planification a officiellement ouvert le marché des assurances aux compagnies étrangères, en autorisant des joint-ventures entre compagnies étrangères et birmanes, ainsi que la délivrance de 3 licences pour des filiales 100% étrangères. Les officiels birmans prévoient l’entrée, à travers ces joint-ventures, de 8 compagnies d’assurance étrangères sur le marché pour l’année 2019. En 2017, moins d’1% de la population birmane avait souscrit un contrat d’assurance vie.

Cambodge

  • La banque centrale prévoit une croissante du PIB de 7% en 2019, après 7,3% attendus pour 2018. Selon ses prévisions, l’inflation demeurerait à 2,6% et les réserves de change devraient atteindre 11,3 Mds USD, équivalant 5 mois d’importations. L’incertitude sur le retrait du programme TSA (Tout sauf les armes) de l’Union européenne, et sur l’impact du Comprehensive and Progressive Agreement for Trans-Pacific Partnership (CPTPP) – dont le Cambodge n’est pas signataire – pourraient toutefois peser sur la croissance. L’institution présente par ailleurs la dépendance de l’économie au secteur de construction, les coûts de production élevés, l’accès limité à l’électricité ainsi que la hausse de salaire minimum dans le secteur textile comme des facteurs de risques internes.

  • En 2018, le Cambodge a exporté 626 225 tonnes de riz, en légère baisse sur un an (-1,5%). La décision de l’Union européenne quant au lancement d’une procédure de sauvegarde qui permettrait d’imposer des droits de douanes sur le riz cambodgien, demandée notamment par l’Italie et l’Espagne, est attendue pour le 15 janvier prochain. L’Union européenne est le premier importateur de riz cambodgien, avec 270 000 tonnes, dont 90 000 à destination du marché français. La Chine en reçoit 170 000 tonnes.

Laos

  • La croissance du PIB est estimée à 6,7% pour 2019, tirée par l’industrie, selon un rapport présenté à l'Assemblée nationale. Le secteur de l'industrie devrait connaître une croissance de 8,3%, tandis que les secteurs de l'agriculture et des services connaîtront une croissance de 6,6% et 2,8% respectivement.