En 2017, les échanges commerciaux se sont établis à 23,2 Bn NGN (environ 76 Mds USD au taux interbancaire de 305 NGN/USD), en progression de 33,5% en g.a.. Alors qu’en 2016, exceptionnellement, le pays avait enregistré un déficit commercial de 290,1 Mds NGN, en 2017, grâce à la progression des ventes de pétrole brut, les échanges commerciaux se sont caractérisés par un excédent commercial de 4 Bn NGN (13 M USD). Les exportations du pays, qui restent quasi exclusivement composées de produits minéraux, ont progressé de près de 60% du fait de la reprise de la production pétrolière. De leur côté, les importations ont également progressé mais dans une moindre mesure de 8,5%, avec un profil d’achats toujours diversifié, en provenance à près de 20% de Chine