Sommaire :

  • Evénement – Déplacement de l’Ambassadeur de France en Inde, à Nagpur à l’occasion de l’Urban Mobility India Summit et d’un Indo-French Investment Conclave
  • Environnement – Comme chaque automne depuis plusieurs années, la situation dans les grandes villes indiennes atteint un niveau critique
  • Transports – « Train 18 » : production du premier train indien à semi-grande vitesse
  • Ville durable – Point sur la mobilité électrique en Inde

 

Evénement – Déplacement de l’Ambassadeur de France en Inde, à Nagpur à l’occasion de l’Urban Mobility India Summit et d’un Indo-French Investment Conclave

Le Ministère du logement et des affaires urbaines (MoHUA) et l’Institute of Urban Transport ont organisé du 2 au 4 novembre 2018 la 11ème édition de l’Urban Mobility India Conference and Expo à Nagpur (Mahārāshtra). Les conférences UMI ont été lancées en 2006 dans le cadre de la politique nationale de transport. Les sessions et ateliers ont permis aux participants d’aborder de nombreux thèmes : métros, intégration des modes doux, mobilité électrique, fret urbain, amélioration des systèmes de bus, intégration des  nouvelles technologies, ainsi que la place des femmes dans les transports urbains. L’Ambassadeur de France en Inde, M. Alexandre Ziegler, ainsi que son homologue allemand, Dr. Martin Ney, étaient invités d’honneur de la cérémonie d’ouverture de la conférence, aux côtés de M. Nitin Gadkari, ministre de la route et des autoroutes, et de M. Davendra Fadnavis, ministre de l’Etat du Maharashtra notamment.

A l’occasion de ce déplacement à Nagpur, l’IFCCI (Chambre de Commerce indo-française) organisait avec l’ambassade de France le 2 novembre après-midi un Indo-French Investment Conclave dédié à la mobilité intelligente, la logistique, la défense et l’aérospatial. MM. Gadkari et Fadnavis participaient à l’évènement qui a réuni une centaine d’entreprises. Les représentants de Thalès, Technique Solaire, Turgis et Gaillard, Poma et Accor Hotels ont échangé 11 accords de coopération avec les autorités indiennes pour un potentiel d’investissement de 200 M€ et 3000 emplois dans le Mahārāshtra.

 

Environnement – Comme chaque automne depuis plusieurs années, la situation dans les grandes villes indiennes atteint un niveau critique

Depuis quelques semaines, la qualité de l’air dans les grandes villes indiennes, et notamment Delhi, se dégrade progressivement, jusqu’à atteindre des niveaux alarmants et nocifs pour la santé et l’environnement. La pollution de l’air est un enjeu majeur pour les grandes villes indiennes, qui connaissent chaque année à partir de la fin octobre des pics pouvant atteindre plus de 100 fois le seuil maximal de particules PM2,5 (particules fines particulièrement nocives pour la santé) recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le problème touche principalement les mégalopoles comme Bombay, Calcutta et Delhi, mais aussi d’autres, de taille plus modeste, comme Agra, Chandigarh ou Lucknow dans le nord du pays.

Les conséquences de cette pollution sont dramatiques. Selon plusieurs études, la qualité de l’air en Inde constituerait la 5ème cause de mortalité et serait responsable du décès de plus de 620 000 personnes par an. Dans un rapport publié fin octobre 2018, l’OMS estime à 100 000 le nombre d’enfants qui meurent chaque année dans le pays du fait de la pollution, tant intérieur qu’extérieur.

 

Transports – « Train 18 » : production du premier train indien à semi-grande vitesse

Le 29 octobre 2018, le premier prototype de train entièrement assemblé en Inde, appelé « Train 18 », a été dévoilé à Chennai. Après 18 mois de construction, cette présentation est considérée comme une grande avancée pour l’industrie ferroviaire indienne. Le prototype présenté a coûté 100 Crores Rs (soit environ 12 M€).

Ce train compte 16 wagons et pourrait atteindre la vitesse de 160 km/h. Il s’agit du premier train en Inde à ne pas avoir de locomotive séparée, mais un moteur réparti sur toute la longueur du train. 80% de ses composants viennent d’usines indiennes et le reste est importé. Les sièges notamment ont été fabriqués en France.

L’usine de construction, la Integral Coach Factory, espère produire cinq autres unités d’ici 2020. Le modèle qui sort d’usine ce mois-ci va désormais passer en phase de test avant de faire ses débuts sur les rails, à une date encore non communiqué.

 

Ville durable – Point sur la mobilité électrique en Inde

La mobilité électrique reste extrêmement minoritaire dans les modes de déplacement en Inde. Deux-roues compris, seuls 22 000 véhicules électriques ont été vendus en 2016, dont 2000 véhicules de tourisme.

Le gouvernement indien entend néanmoins promouvoir ce mode de transport qui pourrait contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, ainsi que la pollution de l’air et sonore dans les villes indiennes. A cet effet, les autorités ont lancé divers programmes, dont le plan « Faster Adoption and Manufacturing of Hybrid and Electric Vehicles » (FAME) en 2015. Celui-ci prévoit des subventions d’aide à l’achat de véhicules électriques (voitures et deux-roues). Toutefois, le déploiement d’infrastructures de recharge reste insuffisant, et constitue un frein important à l’adoption de véhicules électriques par les usagers. A travers le pays, il n’existe que quelques centaines de points de charge accessibles au public.

Un plan « FAME 2 »,  plus ambitieux, comprenant notamment des subventions pour le déploiement d’infrastructures de recharge, est censé voir le jour prochainement. Il a toutefois été reporté à plusieurs reprises. Début septembre, alors qu’il devait en faire l’annonce à l’occasion du sommet MOVE organisé à Delhi, le Premier Ministre M. Narendra Modi a demandé aux équipes des ministères concernés de lui présenter une nouvelle version du plan, incluant en particulier des mesures pour faire baisser le coût des batteries et en favoriser la fabrication en Inde.

 

Agenda

  • Vibrant Gujarat (janvier 2019, Hyderabad)
  • Indian Smart Grids Forum 2019 (février 2019)
  • CAPA « The leading industry meetings in the world’s fastest growing aviation market » (12-14/02, Delhi)

 

Relations bilatérales

  • Atelier de restitution du programme des jeunes architectes et urbanistes indiens (12/11)
  • 2ème réunion du forum permanent franco-indien sur le ferroviaire (décembre 2018, Paris)
  • Groupe de travail franco-indien sur le développement urbain durable (1er trimestre 2019, Inde)
  • Visite officielle en Inde de M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères (décembre 2018)
  • Club Smart City (décembre 2018)