Le ministre du Développement Ferroviaire a officiellement annoncé que 7 Mds USD seraient consacrés à la construction de chemins de fer entre 2017 et 2021, avec un objectif de 1394 km de lignes nouvelles ou réhabilitées. Cette déclaration témoigne de la marque d’intérêt portée par le gouvernement aux projets ferroviaires. Les nouvelles infrastructures devraient servir en priorité à désenclaver les régions agricoles et surtout minières (Western Line ; Eastern Line) et à améliorer le transport des matières premières qui y sont produites.