Le marché des télécommunications au Ghana s’est consolidé en 2017 suite à la fusion des opérateurs Airtel et Tigo. Trois entreprises se partagent désormais 98% des parts du marché. Avec 17 M de clients et près de la moitié des revenus du secteur captés par ses services, MTN Ghana reste l’acteur dominant. Sa prochaine introduction en bourse, plus qu’emblématique, devrait lui donner les moyens financiers d’asseoir son ascendant sur la concurrence. Elle devrait notamment lui permettre d’accroitre sa domination dans son cœur d’activité – la fourniture de données mobiles -  et d’accélérer son développement sur de nouveaux segments tel que celui du mobile banking, qui devrait bénéficier du lancement récent d’un système d’interopérabilité des paiements.