Le 5 février 2018 a été conclu, en présence de Stientje van Veldhoven, Secrétaire d’Etat à l’infrastructure et à la gestion de l’eau, un city deal sur « la mobilité électrique à usage partagé dans le développement urbain». S’inspirant des mécanismes de green deals initiés aux Pays-Bas (développés en France avec les engagements pour la croissance verte en France), ce programme triennal implique l’Etat néerlandais, sept villes (Amsterdam, La Haye, Rotterdam, Utrecht, Amstelveen, Amersfoort et Apeldoorn) et des parties prenantes privées, dont Renault.Concrètement, ce city deal est issu d’une expérience impliquant le groupe français. Ce dernier, qui détient 25% de la startup néerlandaise Jetlix, participe en effet avec des ZOE au programme WeDriveSolar, lancé à Utrecht en 2017 en partenariat avec le Néerlandais LomboXnet.  Le city deal signé en février doit permettre la livraison de 5 000 logements et de 200 véhicules électriques à usage collectif. Ceux-ci réduiront considérablement le

Le 5 février 2018 a été conclu, en présence de Stientje van Veldhoven, Secrétaire d’Etat à l’infrastructure et à la gestion de l’eau, un city deal sur « la mobilité électrique à usage partagé dans le développement urbain». S’inspirant des mécanismes de green deals initiés aux Pays-Bas (développés en France avec les engagements pour la croissance verte en France), ce programme triennal implique l’Etat néerlandais, sept villes (Amsterdam, La Haye, Rotterdam, Utrecht, Amstelveen, Amersfoort et Apeldoorn) et des parties prenantes privées, dont Renault.

Concrètement, ce city deal est issu d’une expérience impliquant le groupe français. Ce dernier, qui détient 25% de la startup néerlandaise Jetlix, participe en effet avec des ZOE au programme WeDriveSolar, lancé à Utrecht en 2017 en partenariat avec le Néerlandais LomboXnet.  Le city deal signé en février doit permettre la livraison de 5 000 logements et de 200 véhicules électriques à usage collectif. Ceux-ci réduiront considérablement le besoin de places de stationnement. En conséquence, l’achat ou la location du logement devraient être plus abordables. L'énergie requise pour les voitures électriques à usage collectif sera générée par des panneaux solaires. Dans plusieurs projets, les batteries des voitures seront intégrées à un système vehicle to grid, jouant ainsi un rôle dans la régulation de la charge du réseau. Le partage du savoir-faire acquis permettra par la suite de transposer les innovations dans d'autres projets de logement aux Pays-Bas.

Les parties prenantes du projet devraient se retrouver avec des partenaires français le 12 mars à Bruxelles pour conclure un innovation deal européen, incluant le recyclage des batteries.City Deal