Rédigé par : Pôle macroéconomique SER SingapourContributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de VientianeBrèves de l’ASEAN semaine 49 (2017)Faits saillants ► Crédit Agricole finalise l’acquisition des activités de banque privée de CIC à Singapour et Hong Kong  ► Barrières tarifaires exceptionnelles imposées par les Etats-Unis sur les produits vietnamiens composés d’acier chinois  ► Réception du premier A350 XWB par la compagnie Malaysia Airlines PaysIndicateurPériodeValeur/variation/PériodeprécédenteCommentairesMalaisieExportationsOctobre+17,3%en g.a.↑+12,0%en g.a.Les exportations en octobre s’établissent à 19,5 Mds USD. Leur hausse s’explique principalement par la progression de la demande chinoise, qui se répercute en particulier sur les secteurs de l’électronique (+16,9%), de l’huile de palme (+11,3%) et des produits pétroliers raffinés (+13,4%). RégionSi l’essor économique

banner

Rédigé par : Pôle macroéconomique SER Singapour
Contributions : SE de Bangkok, SE d’Hanoï, SE de Jakarta, SE de Kuala Lumpur, SE de Manille, SE de Rangoun, SE de Phnom Penh et Antenne de Vientiane

Brèves de l’ASEAN semaine 49 (2017)

Faits saillants

 ► Crédit Agricole finalise l’acquisition des activités de banque privée de CIC à Singapour et Hong Kong
 ► Barrières tarifaires exceptionnelles imposées par les Etats-Unis sur les produits vietnamiens composés d’acier chinois
 ► Réception du premier A350 XWB par la compagnie Malaysia Airlines
Pays
Indicateur
Période
Valeur/
variation
/Période
précédente
Commentaires

Malaisie

Exportations Octobre

+17,3%
en g.a.

+12,0%
en g.a.

Les exportations en octobre s’établissent à 19,5 Mds USD. Leur hausse s’explique principalement par la progression de la demande chinoise, qui se répercute en particulier sur les secteurs de l’électronique (+16,9%), de l’huile de palme (+11,3%) et des produits pétroliers raffinés (+13,4%).

 

Région

  • Si l’essor économique des pays d’Asie-Pacifique a permis une réduction massive de la pauvreté, la promotion d’une croissance plus inclusive s’impose aujourd’hui comme un enjeu crucial, selon la Banque Mondiale. Malgré l’amélioration des conditions de vie, une grande partie des classes moyennes reste privée de logements convenables, d’eau potable ou de système de collecte des ordures. De plus, un quart de la population régionale est « confronté à une probabilité élevée de basculer à nouveau dans la pauvreté ». Le rapport avertit contre l’accroissement des inégalités sociales et de leur perception par les populations : 90% des Indonésiens considèrent ainsi qu’il est urgent de s’attaquer aux inégalités et plus de 50% des Philippins jugent les disparités de revenus trop élevées. L’institution préconise d’axer les efforts de politiques publiques sur la mobilité économique et la sécurité financière des populations, en se focalisant sur les aspirations des classes moyennes, ou en favorisant leur émergence. Elle met également en garde contre le vieillissement dans des économies qui ont longtemps profité de populations jeunes et en expansion pour éviter que l’Asie-Pacifique ne devienne « vieille avant d’être riche ».

Singapour

  • Indosuez Wealth Management, la marque mondiale de gestion de fortune du groupe Crédit Agricole, a finalisé l’acquisition des activités de banque privée du Crédit Industriel et Commercial (CIC) à Singapour et à Hong Kong. L’acquisition, annoncée en juillet dernier, porte le total des actifs sous gestion d’Indosuez Wealth Management dans la région à 12 Mds EUR.

  • Par la voix de son directeur général, Natixis a annoncé vouloir accélérer ses activités dans l’obligataire et les dérivés actions à Singapour. L’établissement français vise un accroissement de 15% de la part de l’Asie dans ses revenus de banque de financement et d’investissement sur les deux ans à venir. L’Asie compte actuellement pour 13% de ces revenus et est déjà la première région contributrice.

  • Selon un rapport de la banque singapourienne UOB, 15% de la population sera âgée de moins de 15 ans et autant de plus de 65 ans en 2018. Cette tendance qui devrait se confirmer implique un creusement du déficit primaire par une hausse des dépenses publiques de santé et de services sociaux, une réduction de la croissance et des recettes fiscales. Cette tendance au vieillissement de la population pousse aujourd’hui les autorités à envisager une hausse des taxes. Selon UOB, le gouvernement pourrait augmenter la TVA d’un point à deux reprises en 2018. OCBC indique néanmoins que la hausse de la TVA n’est pas le seul levier d’action.

Vietnam

  • Les Etats-Unis imposent des barrières tarifaires exceptionnelles aux produits à base d’acier chinois, estimant que la Chine contourne les mesures anti-dumping et compensatoires (visant les subventions publiques) américaines par le biais de pays intermédiaires, à l’instar du Vietnam. Cela fait suite aux sanctions initiées par les Etats-Unis dès 2015 et alourdies en 2016 envers les producteurs d’acier chinois, les accusant de faire chuter drastiquement les prix. Les nouvelles mesures annoncées par le Department of Commerce américain s’appliqueront jusqu’à mi-février 2018 (date à laquelle l’administration prendra une décision définitive).

  • En réponse au carton jaune donné par l’UE en septembre 2017, le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural a approuvé un plan d’urgence reprenant les recommandations pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Le pays avait six mois pour prendre des mesures visant à lutter contre la pêche INN, et éviter l’attribution d’un carton rouge pouvant conduire à des interdictions commerciales.

  • L’UE a accordé 128 M USD d’aide publique au développement pour soutenir un programme de développement des énergies renouvelables entre 2018 et 2020. Ce financement sera destiné aux zones isolées non-rattachées au réseau électrique national et permettra le développement de nouvelles infrastructures d’énergies renouvelables.

Malaisie

  • Malaysia Airlines a reçu le premier des six Airbus A350 XWB loués pour 12 ans à Air Lease Corp. Les cinq autres devraient entrer dans la flotte d’ici la fin du T2 2018. Ces locations bénéficieront d’une exemption de TVA.  

  • L’entreprise française INCS, filiale de l’Imprimerie Nationale, a signé un MoU avec Prestariang, concessionnaire pour 15 ans du projet “Sistem Kawalan Imigresen Nasional”  (SKIN). INCS sera donc en charge de deux modules de la modernisation du système de contrôle de l’immigration en Malaise : le contrôle aux frontières et l’émission des passeports.  La part française du contrat est de 21 M EUR et 1 M USD pour la part locale. Une lettre d’intention a également été signée pour la fourniture de services de maintenance du projet, dont les conditions définitives devront être conclues avant fin janvier prochain.

  • L’International Tripartite Rubber Council regroupant la Malaisie, la Thaïlande et l’Indonésie s’est accordé sur une restriction des exportations de caoutchouc qui entrera en vigueur à compter du 1er décembre 2017. Ce 5ème plan de réduction du tonnage de caoutchouc naturel exporté vise à enrayer la baisse des prix de cette matière première, qui à leurs yeux, ne reflète pas les fondamentaux du marché.  

Indonésie

  • La Banque centrale (BI) a annoncé que les paiements utilisant les crypto-monnaies seront interdits en Indonésie à partir du 1er janvier 2018. A cette date, les sociétés proposant d’effectuer des paiements en crypto-monnaies verront leur licence Fintech retirée ou refusée. D’autres activités liées aux crypto-monnaies seront cependant toujours autorisées, notamment le trading et le mining du bitcoin, la BI déclarant « soutenir le développement des Fintechs, à condition que la stabilité financière du pays ne soit pas mise en danger ».

  • La municipalité de Jakarta a annoncé la mise en œuvre d’un système électronique de péage routier début 2019 pour limiter la congestion routière. L’agglomération de Jakarta compte 10 millions de deux-roues et 4 millions d’automobiles en circulation, conduisant à la saturation du réseau routier et à des pertes économiques. Le coût logistique national (qui comprend le transport, l’entreposage et les stocks) du pays est ainsi l’un des plus élevés de l’ASEAN (24% du PIB). Cette mesure vise à encourager l’utilisation des transports publics et devrait coïncider avec la mise en service de la première phase du métro de Jakarta.

Thaïlande

  • Le secteur privé s’inquiète de l’appréciation du baht thaïlandais face au dollar américain. Le cours du bath a atteint son plus haut niveau en 31 mois à 32,50 baht par dollar, soit une hausse de 9,9% depuis début 2017, faisant craindre un impact négatif sur les exportations et le tourisme (12% du PIB). Le Conseil des Chargeurs thaïlandais (TNSC) estime que la perte en matière d’exportations pourrait dépasser les 10 Mds USD. La Chambre de commerce thaïlandaise et le TNSC ont appelé la Banque centrale à intervenir afin de prendre des mesures pour atténuer la hausse du cours.

  • Les autorités ont donné leur accord de principe à l’introduction de nouvelles réglementations visant à mettre en conformité le fonctionnement de la filière sucrière avec les règles de l’OMC. Ces nouvelles mesures, qui doivent encore faire l’objet d’ajustements, mettront un terme au système actuel de garantie des prix aux producteurs qui pouvait s’apparenter à une subvention à l’exportation. La Thaïlande est le second exportateur de sucre après le Brésil, ce dernier étant à l’origine des consultations engagées en 2016 dans le cadre de l’Organe de règlement des différends (ORD) de l’OMC. Les mesures annoncées pourraient permettre d’éviter la perspective d’une plainte auprès de l’ORD ; elles ont été annoncées avant le 1er décembre 2017, comme le prévoyaient les procédures.

  • Le premier guide Michelin dédié à Bangkok a été présenté le 6 décembre, trois restaurants obtenant deux étoiles et 14 une étoile. Une trentaine de restaurants, parmi lesquels 28 stands de restauration de rue, ont obtenu une recommandation. En 2016, le secteur de la restauration a généré 20% des recettes touristiques totales dans le pays.

Cambodge

  • L’industriel japonais Minebea va investir 25 M USD dans une usine de production d’équipements médicaux, d’unités de moulage et de composants en plastique portant le total des investissements du conglomérat dans le pays à plus de 250 M USD. Ce nouvel investissement est un signe supplémentaire de la diversification industrielle du pays, au-delà du secteur traditionnel de la confection textile.

Birmanie

  • Le Président a signé mercredi le Myanmar Companies Act, réforme particulièrement attendue modernisant et libéralisant le droit des entreprises en Birmanie. Le nouveau texte de loi permet notamment la participation d’investisseurs étrangers jusqu’à 35% du capital au sein des entreprises locales sans en modifier la nationalité birmane, leur permettant ainsi de s’implanter dans des secteurs autrement fermés à la concurrence étrangère.

Laos

  • L’étude de faisabilité du projet de voie ferrée de 555 km entre Vientiane et le port de Vung Ang au Vietnam recommande une vitesse de circulation optimale de 150 km/h, pour un coût total estimé à 5,1 Mds USD. L’étude, débutée en 2015, était financée par une subvention de l’agence de développement sud-coréenne (KOICA) de 3 M USD. Cette ligne est une des six actuellement à l’étude visant à désenclaver le Laos et améliorer les liaisons terrestres vers la Chine, le Vietnam et le Cambodge.