Indicateurs et conjoncture

3ème pays le plus peuplé d’ASEAN avec 94 M d’habitants en 2017, le Vietnam est la 6ème économie de la région (avec un PIB d’environ 225 Mds USD en 2017). Le pays a connu un développement économique rapide (5,5% par an en moyenne depuis 1990), permettant la baisse de l’extrême pauvreté, passée de 50% en 1990 à moins de 3% aujourd’hui, et la multiplication par 3,5 du revenu moyen sur la période. Le pays a ainsi rejoint en 2010 la catégorie des pays à revenu intermédiaire (tranche inférieure).

 

En mutation, avec un secteur primaire (17% du PIB) en retrait et une industrie (39%) et des services (44%) dont le poids augmente régulièrement, l’économie du pays croît depuis trois ans à plus de 6% par an : +6,7% en 2015, +6,2% en 2016 et +6,8% en 2017. La consommation (+7,4% en 2017) est un nouveau moteur. L’inflation est maintenue depuis 2015 en-dessous du plafond fixé par l’Assemblée Nationale (5%). Les réserves de change du Vietnam ont atteint fin 2017 pour la première fois le seuil prudentiel fixé par le FMI à 3 mois d’importation (52 Mds USD). Le climat des affaires progresse également : le Vietnam a grimpé de 23 places au classement Doing Business 2018 (68ème rang) par rapport à 2016.

 

L’économie vietnamienne se démarque aussi par sa forte exposition internationale. Cette situation est le résultat d’une politique volontariste : membre de l’ASEAN en 1995, de l’OMC en 2007, de l’ASEAN Economic Community depuis la fin 2015, le Vietnam est engagé dans plusieurs ALE de nouvelle génération (RCEP, TPP-11) dont l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, qui devrait entrer en vigueur en 2018.

 

Pour plus d'informations, les publications sur l'économie vietnamienne sont disponibles ici.

Publié le