Relations bilatérales

Les échanges commerciaux

La France, 9ème fournisseur et 6ème client de la Slovénie, est devancée par l’Allemagne, principal donneur d’ordre, puis la Suisse et les pays frontaliers l’Italie, la Croatie et l’Autriche. Les échanges bilatéraux sont dominés par le commerce et les investissements dans le secteur automobile du fait de la présence de l'usine de Renault et d’équipementiers français. Outre les secteurs mécanique et automobile, les investissements français sont réalisés dans la grande distribution, l’assainissement, l’agro-alimentaire, les services et les transports. Les grandes entreprises françaises utilisent la Slovénie comme vitrine technique et plateforme régionale pour développer leurs activités dans les Balkans.

La Slovénie, après la crise financière, a bénéficié depuis 2014 d’une croissance économique dynamique, portée non seulement par l’exportation mais également par la demande intérieure. Les échanges bilatéraux s’intensifient depuis 2017.

La France est passée de la 7ème à la 9ème place parmi les fournisseurs par rapport à 2019 (pdm 2,9%)  ce qui s’explique surtout par le recul des échanges liés au secteur automobile. Les importations slovènes en provenance de la France se sont élevées à 940 millions d’euro en 2020, soit une baisse de 20%. En tant que cliente, la France garde la 6ème place avec une part de marché de 5,1%. Les exportations slovènes vers la France ont atteint 1,69 milliard d’euro en 2020, soit une baisse de 7,3% par rapport à 2019. Environ la moitié des échanges bilatéraux sont réalisées dans le secteur automobile en liaison avec l'usine de Renault de Novo mesto.

Le déficit commercial de la France vis-à-vis de la Slovénie se creuse légèrement passant de 646 en 2019 millions d’euros à 751 millions d’euros en 2020.

Les investissements directs étrangers

Selon la Banque de Slovénie, le stock d’ID slovène en France représente 7,7 M EUR en 2017 soit 0,1% des ID slovènes à l’étranger. Il fait de la France le 34ème destinataire des investissements slovènes à l’étranger. La valeur du stock aurait atteint un maximum de 31,4 M EUR en 2007 et aurait décliné depuis. Les principaux investisseurs slovènes en France sont: Gorenje, Krka, Hidria, Domel, Bisol, Unior, Riko.

La France est selon les statistiques slovènes 15ème pays investisseur étranger, avec 1% du stock total et compte une soixantaine de filiales en Slovénie, employant 7 238 personnes et réalisant 3,4 Md EUR de chiffre d’affaires.

6 entreprises slovènes sont présentes en France (Krka, Hidria, Domel, Bisol, Unior, Riko) et font de la Slovénie la 37ème destination des IDE .

Publié le