Le commerce extérieur du Soudan en 2018

 

Résumé : Le solde commercial du Soudan a enregistré un déficit de 4,7 Mds USD, reflétant un fort déséquilibre des échanges commerciaux avec les pays d’Asie et la péninsule arabique. Le Soudan a exporté pour 3,1 Mds USD. Ses exportations sont dominées par des matières premières, quasiment exclusivement par l’or, dont, pourtant, plus de 80 % est exporté en contrebande ; et les animaux vivants. Quant aux importations, elles ont atteint 7,8 Mds USD Mds, dont 21 % pour des produits alimentaires. Le pays importe la quasi-totalité des produits manufacturés qu’il utilise : machines, produits pétroliers, métallurgie, textiles. Les produits pétroliers, qui sont fortement subventionnés, représentent 9 % des importations.

 

Un déficit commercial structurel

Un avertissement préliminaire est nécessaire : l’appareil statistique restant très perfectible et une grande partie des transactions financières liées aux échanges ne transitant pas par les canaux bancaires, les données du commerce extérieur sont à prendre avec beaucoup de réserves.

Depuis l’indépendance du Sud Soudan en 2012, la balance commerciale est déficitaire (tableau 1) et 2018 n’échappe à la règle avec un déficit de 4,7 Mds USD, contre 5,1 en 2017. Alors que le Soudan avait perdu environ 60 % de ses recettes d’exportations (constituées par les exportations de pétrole), le montant de ses importations est resté à peu près inchangé. Malgré le développement de ses exportations non pétrolières (tableau 2), notamment l’or, depuis 2012, celles-ci sont loin de combler l’écart laissé par la perte des recettes pétrolières.

Des échanges en baisse tournés vers les pays arabes et asiatiques

Du fait de l’embargo américain levé en octobre 2017, les échanges extérieurs du Soudan sont orientés vers les pays asiatiques et arabes. Ainsi, les principaux partenaires commerciaux sont, par ordre décroissant : la Chine (2,5 Mds USD), les Emirats Arabes Unis (1,6 Md USD) et l’Arabie Saoudite (1,18 Md USD), avec une solde négatif pour les deux premiers, mais positif pour le dernier (tableau 4).

Des exportations en baisse

Le Soudan a exporté pour 3,1Mds USD en 2018, contre 4 Mds en 2017 et 3 Mds en 2016. Compte tenu de la faiblesse de son secteur industriel, les exportations du Soudan sont dominées par les matières premières, quasiment exclusivement d’or ; et d’animaux vivants (tableau 3).

Les Emirats Arabes Unis sont le premier client du Soudan (944 MUSD dont 818 d’or), suivis par la Chine (750 MUSD dont 440 de produits pétroliers, l’Arabie Saoudite (549 MUSD, dont plus de 480 MUSD d’animaux vivants et de viande).

L’or est le premier poste d’exportation, avec plus de 830 MUSD (1,5 Md USD en 2017). Celui des animaux vivants s’élève à 800 M USD, et le sésame à 560 MUSD. Faute de politique publique efficace d’achat d’or, une grande partie de ce produit passe par des canaux illégaux. Ainsi, le pays a-t-il exporté officiellement moins de 21 tonnes d’or en 2018, alors que la production totale était estimée à 93 tonnes (soit le 3ème producteur africain). 

Des importations en diminution

Le Soudan a importé pour 7,8 Mds USD en 2018 (9,2 en 2017). Le pays achète la quasi-totalité de ses produits manufacturés et machines[1], tout comme une partie substantielle de ses produits pétroliers[2] et de certains produits de base (blé et sucre[3]).

Ses principaux fournisseurs sont la Chine (1,7 Mds USD, dont 504 MUSD d’équipements industriels et 305 MUSD de moyens de transport), l’Inde (794 MUSD dont 328 MUSD de produits alimentaires), les Emirats Arabes Unis (746 MUSD dont 326 de produits pétroliers et 100 MUSD de produits manufacturés), l’Arabie Saoudite (648 MUSD, dont 226 MUSD de produits pétroliers et 100 MUSD de produits manufacturés), la Russie (595 MUSD, dont 530 MUSD de blé) et l’Egypte (549 MUSD).

Parmi les postes d’importation, les produits alimentaires arrivent en tête, avec un montant total de 1,7 Md, dont 720 MUSD de blé et plus de 500 MUSD de sucre[4]. En deuxième place, les produits manufacturés, pour 1,4 Md USD, suivis par les produits pétroliers, pour 1 Mds USD (tableau 5).

 

Annexe statistique

Tableau 1 : Balance commerciale en Mds $

Balance commerciale

 

Tableau 2 : Exportations non pétrolières en Mds $

exportations

Tableau 3 : principaux postes d’exportation en Mds $

postes exportation

Tableau 4 : principaux partenaires

 

 

Imp. (Mds$)

Exp. (Mds$)

volume (Mds$)

Balance (Mds$)

Part de marché

Chine

1,7 

0,75

2,45

-0,95

22%

Inde

0,8

 

0,8

-0,8

10%

Emirats

0,7

0,94

1,64

0,24

9%

Arabie Saoudite

0,64

0,54

1,18

-0,1

8%

Russie

0,59

 

0,59

-0,59

8%

Egypte

 

0,46

0,46

0,46

 

Tableau 5 : principaux postes d’importation en Mds$

Produits manufacturés

1,4

18%

Moyens de transports

0,99

13%

Produits pétroliers

0,72

9%

Blé

0,68

9%

Produits chimiques

0,62

8%

Produits pharmaceutiques

0,56

7%

Autres produits alimentaires

0,446

6%

Sucre

0,319

4%

Textiles

0,316

4%

Publié le