Commerce bilatéral France-Paraguay

Les échanges commerciaux franco-paraguayens sont relativement modestes

Graphique 1 : Evolution des exportations et des importations françaises vers et du Paraguay (MEUR)

Source : Douanes françaises

Commentaire : En 2018, les exportations françaises ont atteint 62 MEUR et nos importations 30 MEUR .

Après une forte contraction en 2016, les exportations françaises vers le Paraguay ont légèrement progressé : +1,3%, en 2017 puis +1,1% en 2018. La baisse, en 2018, des ventes de parfums et cosmétiques (-25,2%), qui représentent le poste principal à l’export (24,3% du total), a été compensée par la hausse des exportation de produits chimiques, multipliées par 3,6 par rapport à l’année précédente (pesticides notamment, en rattrapage après une forte contraction en 2017). Nos importations ont sensiblement progressé : +76,5%, à 30 MEUR, en raison du dynamisme de nos achats d’huiles et graisses végétales, qui représentent le principal produit au sein de nos importations paraguayennes (58,9%). Le Paraguay est le 130ème client de la France et son 125ème fournisseur.

 

 

L’excédent commercial français vis-à-vis du Paraguay se maintient.

Source : Douanes françaises

Commentaire : La balance commerciale entre les deux pays est redevenue excédentaire en notre faveur en 2015, après plusieurs années de déficit (le surplus de 2012 s’explique car cette année était une année de sécheresse au Paraguay, ayant engendré une faible récolte et donc de moindres exportations). Avec un solde positif de 32 MEUR (-43,8% par rapport à 2017 du fait de la progression de nos importations), le Paraguay figure au 76ème rang de nos excédents dans le monde en 2018.

 

La France est un fournisseur de second rang du Paraguay

Graphique 2 : Evolution des parts de marché au Paraguay (%)

Source : Banque centrale paraguayenne (BCP)

Commentaire : La France était le 17ème fournisseur du Paraguay avec une part de marché de 1% en 2018. Cette part a fluctué sur les dix dernières années entre un plus bas de 0,6% (2008-2009) et un plus haut à 1,3% (9ème fournisseur) en 2005. En 2018, la France se classait notamment derrière la Chine (28,7%), le Brésil (22,5%), l’Argentine (10%) et les Etats-Unis (7,6%). La part de marché des marques automobiles françaises est particulièrement faible, ce qui s’explique notamment par les implantations de constructeurs français en Argentine et au Brésil.

 

Nos exportations vers le Paraguay sont largement dominées par les produits chimiques, parfums et cosmétiques.

Exportations françaises vers le Paraguay

2017

2018

2018/2017

Parfums et produits pour la toilette

19929

14913

-25,17%

Pesticides et autres produits agrochimiques

132

7821

5825,00%

 Préparations pharmaceutiques

6851

6551

-4,38%

Produits sidérurgiques de base et ferroalliages

1205

4740

293,36%

Véhicules automobiles

2126

3869

81,98%

Vins de raisin

4204

3212

-23,60%

Instruments et fournitures à usage médical et dentaire

1085

1797

65,62%

Autres produits chimiques n.c.a.

1311

1403

7,02%

Autres parties et accessoires pour véhicules automobiles

1312

1322

0,76%

équipements de communication

794

1206

51,89%

Autres pompes et compresseurs

903

740

-18,05%

Source : Douanes françaises

Commentaire : La France exporte principalement des produits chimiques, parfums et produits pharmaceutiques, qui représentent près de la moitié de nos ventes au Paraguay (51,5%). Le reste de nos exportations se concentre principalement sur la sidérurgie (7,8%), la construction automobile (6,3%) et les boissons (6%).

 

 

Remarque: les données des douanes des exportations françaises vers le Paraguay sous-estiment probablement l’importance du commerce français vers le Paraguay car de nombreux produits en provenance de France sont d’abord distribués dans les grands ports de la côte Atlantique. Pour la même raison, les données diffèrent entre le côté français et le côté paraguayen.

Publié le