La Malaisie en bref

1. Situation économique et financière

Pays de 32 millions d’habitants en passe d’accéder au rang de pays développé, la Malaisie est la 4ème puissance économique de l’ASEAN en termes de PIB (314,5 Md USD en 2017), et la 3ème derrière Singapour et le Brunei en termes de PIB par habitant (9 812 USD en 2017). La Malaisie est dotée d’une économie de marché diversifiée : services (54% du PIB), industries manufacturières (23%), hydrocarbures et mines (8,4%), agriculture (8,2%), et construction (4,6%). L'État joue un rôle économique de premier plan au travers des Government Linked Companies et les plans quinquennaux qui orientent l’activité économique. Un dispositif performant d’aides d’Etat est en place, centré sur les services, l’industrie électronique et aéronautique, ainsi que les industries de production aval à partir des ressources naturelles du pays (hydrocarbures, huile de palme, caoutchouc naturel).

Les échanges commerciaux de la Malaisie sont majoritairement intra-asiatiques, la Chine étant son 1er partenaire commercial (16,4% du commerce malaisien, dont 13,5% de ses exportations) et l’ASEAN son 1er marché régional (27,5% des échanges), avec comme partenaires principaux Singapour (14,5%) et la Thaïlande (6,3%). Les pays du G3 (Etats-Unis, UE, Japon) représentent une part stable de ses échanges (26,6% dont 9,9% pour l’UE). S’appuyant sur un cadre règlementaire et institutionnel solide, une politique macroéconomique prudente, notamment en matière de déficit public (3,0% en 2017), et une ouverture aux flux de capitaux étrangers, le climat des affaires est perçu comme favorable aux entreprises et investissements. Le risque pays est jugé faible par les agences de notation, la Malaisie étant notée A3 stable (Moody's), A- stable (Standard & Poor's), A- stable (Fitch's) et A4 (risque-pays) Coface.

En savoir plus : Situation économique et financière de Malaisie (mai 2018)

 

2. Commerce bilatéral

En 2017, nos échanges commerciaux avec la Malaisie ont progressé  de 8,2% par rapport à 2016 et s’établissent à 4,0 Md€. Cette évolution s’explique à la fois par la hausse de nos exportations (+23,1% ; 1,88 Md€), principalement de nos ventes aéronautiques (+47,1%, 1,07 Md€) et d’une légère baisse  de nos importations en provenance de la Malaisie (-2,3% ; 2,1 Md€), en particulier de composants électroniques (-5% ; 0,7 Md€). Nos exportations sont concentrées sur cinq secteurs : aéronautique (57%), électronique (9,6%), agroalimentaire (7,7%), produits chimiques et cosmétiques (4,4%) et produits pharmaceutiques (3,2%). Sur l’année 2017, notre déficit commercial diminue de 62% à -239 M€ et la Malaisie est en ASEAN notre 4ème partenaire commercial, 3ème client et 4ème fournisseur.

En savoir plus : Les échanges commerciaux franco-malaisiens en 2017 (février 2018)

 

3. Investissements bilatéraux

Les investissements directs (IDE) français en Malaisie ont triplé depuis 2010 pour s’établir à 1,4 Md€ fin 2017 (stable par rapport à 2016). Selon le Département des Statistiques malaisien, les investissements français ne représentent toutefois que 1,2% du stock d’IDE en Malaisie. La France est le 18ème investisseur en Malaisie, le 4ème au sein de l’Union Européenne, après les Pays-Bas (10 Md€), l’Allemagne (4 Md€) et le Royaume-Uni (3,9 Md€).

L’attractivité de la Malaisie pour les entreprises françaises, symbolisée par les investissements récents d’Air Liquide (centre régional innovant), AXA (centre régional de services), PSA (usine d’assemblage) et Valeo (usine), repose sur une position géographique centrale en Asie du sud-est, un cadre légal sécurisant, des infrastructures modernes et une main d’œuvre qualifiée, parlant l’anglais et technophile.

En savoir plus : Présence française en Malaisie et investissements bilatéraux (juin 2018)

 

4. Commerce extérieur de la Malaisie

En 2017, les échanges commerciaux de la Malaisie ont progressé de 19% pour atteindre 412,5 Md USD. Les exportations s’établissent à 217,5 Md USD et progressent de +18,9%, à un rythme proche des importations (+19,9%), qui ressortent à 194,9 Md USD. Pour la 20ème année consécutive, la Malaisie enregistre un excédent commercial, qui s’établit à 22,6 Md USD, en hausse de 10,3%. Le fort rebond du commerce extérieur malaisien en 2017 est porté par les exportations de biens manufacturés, notamment les équipements électroniques, ainsi que par les produits pétroliers, tandis que les importations sont soutenues par les intrants de la chaine de valeur de la production électronique et les besoins de l’appareil industriel en pétrole raffiné.

En savoir plus : Le commerce extérieur de la Malaisie en 2017 (avril 2018)

 

Indicateurs
Publié le