Le commerce extérieur du Liban en 2018

Le déficit de la balance commerciale libanaise a atteint 17,03 mds$ en 2018 (soit 30,2% du PIB) en raison du faible niveau de développement du secteur productif et de l’importance de la facture énergétique. La demande intérieure, relativement soutenue, se traduit par des importations massives de produits de consommation. Les exportations demeurent peu développées.

Le volume des échanges commerciaux augmente depuis 2015

D’après les Douanes libanaises, le volume des échanges commerciaux (exportations et importations) du Liban a atteint un 22,9 mds$ en 2018, en légère augmentation par rapport à 2017 (+2,2%). Structurellement déficitaire, le solde de la balance commerciale libanaise s’établissait à -17,03 mds$ en 2018, soit 30,2% du PIB.

Les exportations du Liban ont légèrement progressé en 2018

Le volume des exportations libanaises s’est établi à 2,95 mds$ en 2018, soit une augmentation voisine de 4% par rapport à 2017. En 2018, les principaux clients du Liban étaient les Emirats Arabes Unis (15,5%), l’Arabie Saoudite (7,2%), la Syrie (7%) et l’Afrique du Sud (5,9%), l’Irak (5%), le Qatar (4,5%) et la Suisse (4,1%). Les pays arabes ont concentré 53% des exportations libanaises en 2018, soit 1,58 mds$. Les pays de l’Union Européenne ont concentré 13% du total des exportations. La France était le dix-huitième client du Liban. 

Le Liban exporte essentiellement des bijoux, des pierres et métaux précieux (lesquels représentent 22% des exportations libanaises), des produits issus de l’industrie agroalimentaire (13%), des métaux communs et des articles en métal (12,9%), des produits chimiques et plastiques (12,3%), des machines et équipements électriques (10,9%),  ainsi que des produits agricoles (6,2%).

Le principal fournisseur du Liban reste l’Union Européenne

Le volume des importations libanaises a atteint 19,98 mds$ en 2018, soit une augmentation de 2% par rapport à 2017. Le principal fournisseur du Liban était l’Union Européenne avec une part de marché de plus de 41,6% (8,3 mds$). Pris individuellement, les principaux fournisseurs du Liban sont la Chine (10,3%), la Grèce (8,5%), l’Italie (8%), les Etats-Unis (7,2%), l’Allemagne (5,8%), la Turquie (4,7%), la France (3,5%) et les EAU (2,9%).

Le Liban importe des produits pétroliers (lesquels représentent 20,9% des importations), des machines et équipements électriques (11,6%), des produits chimiques et plastiques (11,1%),  des automobiles (8,3%), des produits agro-alimentaires (6,7%) et des métaux précieux (6,3%)

Le commerce extérieur du Liban en quelques chiffres

En mds$

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

Exportations de biens

4,20

4,48

3,94

3,31

2,95

2,98

2,84

2,95

Importations de biens

20,05

21,28

21,23

21,44

18,59

19,12

19,58

19,98

Solde de la balance commerciale

-15,85

-16,80

-17,29

-18,13

-15,64

-16,14

-16,74

-17,03

Volume des échanges commerciaux

24,25

25,76

25,17

24,75

21,54

22,10

22,42

22,93

                        Source : Douanes libanaises.

Publié le