Cadrage général

Le Liban compte une population de 6,1 millions d’habitants et enregistrait un PIB nominal de 56,7 mds$ en 2018, d'après les revues du FMI. Un peu moins d'un million de réfugiés syriens étaient officiellement enregistrés auprès du HCR au début de l'année 2019.

Après avoir atteint environ 8% par an en moyenne de 2006 à 2011 et un peu moins de 2% en moyenne entre 2012 et 2017, la croissance en volume du PIB n’aurait pas dépassé 0,2% en 2018. Après neuf mois de « vacance politique » à la suite des élections législatives organisées en avril 2018, un nouveau Gouvernement est entré en fonctions le 1er février 2019.

Les indicateurs économiques et financiers se sont profondément dégradés en 2018, que ce soit le poids relatif de la dette publique par rapport au PIB, le montant du déficit public ou, plus encore, celui du déficit de la balance des paiements. Le Liban demeure également tributaire de l’environnement régional, notamment de la crise syrienne dont il continu de subir les conséquences, directes et indirectes.

Dans ce contexte, les réformes qui s’imposent, notamment celle du secteur de l’électricité, sont attendues aussi bien par les milieux d’affaires que par la communauté internationale. Elles s’inscrivent dans le cadre des engagements pris lors de la conférence CEDRE au début du mois d’avril 2018. Considérée comme un « contrat de confiance » entre le Gouvernement libanais (qui s’est engagé à mettre en place les réformes nécessaires pour redresser une situation économique et financière qui est plus que compromise) et la communauté internationale (qui est prête à mobiliser 11 mds$ pour moderniser les infrastructures), il faut espérer qu’elle reçoive un commencement d’exécution dans le courant de l’année 2019.

Avec un volume d’échanges de 802 M€ en 2018 (exportations françaises vers le Liban : 748M€ ; importations françaises à partir du Liban: 54 M€), la France est le septième fournisseur du Liban (3,5% de parts de marché) et son dix-huitième client. Une centaine d’entreprises françaises sont établies au Liban dans des secteurs variés, tels que l’agro-alimentaire, les télécommunications et les services financiers. Plus de 4 700 entreprises françaises ont exporté au Liban en 2018.

Principaux indicateurs en 2018

Superficie

10 452 km²

Population

6,1 millions (dont 1,3 millions de réfugiés

Nature du régime

République parlementaire

Chef de l'Etat

M. Michel Aoun (depuis le 31 octobre 2016;reconduit le 1er février 2019)

Président du Conseil des Ministres

M. Saad Hariri (depuis le 3 novembre 2016; reconduit le 1er février 2019)

Président du Parlement

M. Nabih Berry (depuis 1992)

PIB nominal

56,4 mds$

Croissance en volume du PIB

< 1%

Inflation moyenne

+6,1%

Composition du PIB par secteur (2017):

- Agriculture:

- Industrie:

-Services

 

4%

17%

79%

Solde budgétaire (en % du PIB)

-11%

Dette publique (en % du PIB)

151%

Solde de la balance commerciale (en % du PIB)

-30,2%

Solde de la balance courante (en % du PIB)

-31%

Avoirs bruts en devises de la Banque Centrale

39,6 mds$

Flux d'IDE / PIB

3,8%

 

Publié le