Le commerce extérieur de la Jamaïque en 2019

En 2019, les échanges commerciaux de la Jamaïque se sont élevés à 7,8 Mds USD contre 8 Mds USD en 2018, soit une baisse de 2,2%. Le déficit commercial de la Jamaïque, alors qu’il s’était réduit en 2018, s’est creusé pour atteindre -4,8 Mds USD, résultat d’une hausse des importations (+2,7% par rapport à 2018) et d’une baisse des exportations (-18,3% par rapport à 2018).

Evolution du commerce extérieur entre 2012 et 2019 en M USD

 

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

Taux de variation 2019/2018

Exportations

1 541

1 580

1 449

1 255

1 279

1313

1 879

1 536

-18,3%

Importations

6 409

6 205

5 914

5 071

4 886

5 823

6 171

6 339

+2,7%

Total

7 950

7 785

7 363

6 326

6 165

7 136

8 050

7 875

-2,2%

Solde commercial

-4 868

-4 625

-4 465

-3 816

-3 607

-4 510

-4 292

-4 803

+11,9%

Source : Statistical Institue of Jamaica

 Des exportations centrées sur les produits issus de l'industrie extractive et sur les produits alimentaires et agricoles

Les exportations jamaïcaines se sont élevées à 1,5 Mds USD en 2019, soit une baisse de 18% par rapport à 2018.

En 2019, « l’aluminium » (transformation de la bauxite) demeure la principale ressource commerciale jamaïcaine, malgré une contraction de 29,6% par rapport à 2018, et représente 47% du total des exportations, à 734 M USD (plusieurs unités de production d’aluminium sont actives en Jamaïque – JAMALCO, WINDALCO, ALPART). La « bauxite » a enregistré une réduction de 10% par rapport à 2018 (à 90 M USD) et entre pour 5,9% dans le total des exportations. Le « charbon » atteint 19% des exportations, à 297 M USD et connait une hausse de 6% par rapport à 2018.

Les « produits alimentaires et agricoles » représentent 13% du total des exportations, à 201 M USD et se positionne comme le 3ème poste d’exportations avec, notamment, les ventes « d’ignames » (2% des exportations / 30 M USD), les « sauces et les biscuits » (1% des exportations / 22 M USD), le « café » (12 MUSD) dont les ventes sont en diminution de 20% par rapport à 2018. Les « autres boissons alcoolisées » et le « rhum », représentent chacun un peu plus de 5% du total des exportations, avec une hausse constatée de 24% pour les ventes de rhum, par rapport à 2018, à 56 M USD et une hausse de 7,8% pour les autres boissons alcoolisées, à 55 M USD.

Principaux produits d’exportations entre 2017 et 2019 (M USD)

Produits

2017

2018

2019

Part 2019

2019/2018

Charbon

234

280

297

19,3%

+6,07%

Produits alimentaires

181

178

185

12%

+3,9%

   Sucre

14

13

10

0,7%

-23%

   Poissons, crustacés et mollusques

13

9

9

0,6%

-

   Biscuits et gâteaux

18

19

22

1,4%

+15,8%

   Sauces

19

20

24

1,6%

+20%

   Ignames

29,5

29,5

30

2%

+3,45%

   Akée

15,9

15,7

20

1,3%

+33,3%

Produits agricoles

24

19

16

1,04%

-15,8%

   Bananes

0.5

0.6

0.6

0,4%

  •  

   Café

19

15

12

0,8%

-20%

Bauxite

83,9

100,1

90,1

5,9%

-10%

Aluminium

570

1 042

734,5

47,8%

-29,6%

Matériaux brutes

24

24

20

1,3%

-16,7%

   Calcaire

3,9

3,8

3,6

0,2%

-

   Déchets métalliques

14,9

15

12

0,8%

-20%

Produits chimiques

24

38

33

2,1%

-13,2%

Boissons alcoolisée (sauf rhum)

54

51

55

3,6%

+7,8%

Rhum

41,1

45,7

56

3,6%

+24,4%

Source : Statistical Institue of Jamaica

Des importations en hausse basées sur l'achat de produits industriels et des combustibles 

Les importations jamaïcaines continuent leur progression (+2,7% par rapport à 2018) pour s’établir à 6,3 Mds USD en 2019. Les « hydrocarbures » demeurent le premier poste d’importations, représentant 26% du total des importations, à 1,6 Mds USD (+3,5% par rapport à 2018), suivis de près par les « équipements de transport et machines », qui représentent en 2019, 23% du total des importations, à 1,5 Mds USD. Les « produits alimentaires » restent le 3ème poste d’importations (16,2% du total des importations), à 1 Md USD soit une hausse de 12,9% par rapport à 2018. Enfin les « biens manufacturés » (principalement composants électroniques et électriques, plastique) représentent 12% des importations, à 774 M USD. Les « produits chimiques » (essentiellement des médicaments) qui avaient connu une hausse en 2018, représentent 10% du total des importations en 2019 (743 M USD) et enregistrent une contraction de 14,7% par rapport à l’année précédente.

Principaux produits d’importations entre 2017 et 2019 (M USD)

Produits

2017

2018

2019

Part 2019

2019/2018

Equipements de transport et machines

1 262

1 421

1 464

23,1%

+3,03%

Hydrocarbures

1 371

1 610

1 667

26,3%

+3,5%

Produits alimentaires

840

909

1 026

16,2%

+12,9%

Biens manufacturés

671

753

774

12,2%

+2,8%

Produits chimiques

665

762

650

10,3%

-14,7%

Articles manufacturés divers

524

533

571

9%

+7,1%

Boissons et tabac

69

68

84

1,3%

+23,5%

Matières brutes

70

75

66

1,04%

-12%

Huiles animales et végétales

47

35

36

0,6%

+2,9%

Source : Statistical Institue of Jamaica 

 Les principaux partenaires commerciaux de la Jamaïque: les Etats-Unis un partenaire historique clé et la montée en puissance du commerce avec Trinité et Tobago

Les Etats-Unis sont le premier partenaire commercial de la Jamaïque en 2019 avec 39,8% des exportations (soit 611 M USD) et 35% des importations (soit 2,2 Mds USD).

Les exportations vers l’Europe, sont concentrées vers les Pays-Bas, qui constituent la 2ème destination des exportations jamaïcaines (16% du total, à 246 M USD). La Jamaïque exporte particulièrement la bauxite et l’aluminium vers les ports hollandais, au travers desquels ces produits sont redistribués ver le marché européen. Le 1er fournisseur européen n’est plus l’Allemagne en 2019 mais l’Espagne qui se situe en 7ème position (2,3% des importations, à 144 M USD). L’Allemagne occupe la 11ème position, (1,3% des importations, à 84 M USD). La France ne représente que 0,7% des importations en 2019, à 43 M USD.

Les pays asiatiques sont des fournisseurs importants de la Jamaïque, avec la Chine en 3ème position (6,8% des importations, à 431 M USD) et le Japon en 6ème position (4,4% des importations, à 279 M USD).

Trinité et Tobago, dont les performances étaient marginales en 2018, est en 2019, le 1er fournisseur de la Jamaïque devant les Etats-Unis avec 38,5% du total des importations (2,4 Mds USD). Il s’agit essentiellement d’achats d’hydrocarbures.

La part client des pays voisins et latino-américains dans le commerce extérieur de la Jamaïque demeure faible. Concernant les importations au-delà de Trinité et Tobago, on distingue l’Equateur (4e fournisseur, 5,6% des importations, à 354 M USD) et la Colombie (5e fournisseur, 4,5% des importations, à 289 M USD). Le Panama et le Mexique demeurent également au sein du top 10 des fournisseurs de la Jamaïque (respectivement, en 8ème position, à 102 M USD et en 9ème position à 99 M USD).

Clients

M USD

Part

Etats-Unis

611

39,8%

Pays Bas

246

16,01%

Canada

177

11,5%

Islande

117

7,6%

Lettonie

66

4,3%

Norvège

64

4,2%

Russie

61

3,9%

Royaume Uni

57

3,7%

Géorgie

33

2,1%

Trinité et Tobago

28

1,8%

Ghana

24

1,6%

France

24

1,6%

China  

24

1,6%

Cameroun

23

1,5%

Barbade

13

0,8%

Tadjikistan

12

0,78%

Japon

9

0,6%

Sainte Lucie

9

0,6%

Guyane

8

0,5%

Antigua et Barbuda

7

0,45%

Source : Fonds Monétaire International

Fournisseurs

M USD

Part

Trinité et Tobago

2 443

38,5%

Etats-Unis

2 217

34,9%

Chine

431

6,8%

Équateur

354

5,6%

Colombie

289

4,5%

Japon

279

4,4%

Espagne

144

2,3%

Panama

102

1,6%

Mexique

99

1,56%

Canada 

91

1,4%

Royaume Uni

85

1,3%

Allemagne

84

1,3%

Uruguay

80

1,26%

Hong Kong

75

1,2%

Brésil

73

1,15%

République Dominicaine

68

1,07%

Thaïlande

65

1,03%

Source : Fonds Monétaire International

 

Publié le