Le commerce extérieur de la Jamaïque en 2018

En 2018, les échanges commerciaux de la Jamaïque se sont élevés à 8 Mds USD contre 7,1 Mds USD en 2017, soit une hausse de 12%. Même si le solde commercial de la Jamaïque reste encore déficitaire, montrant une dépendance du pays vis-à-vis de l’extérieur, celui-ci commence à se résorber en 2018, avec une baisse constatée de 5,8%, à -4,2 Mds USD. Ainsi, en 2018, une forte hausse des exportations est observée, de 43%, à 1,9 Mds USD, couplée à une hausse légère des importations, de 5,2%, à 6 Mds USD.

Evolution du commerce extérieur entre 2012 et 2018 en M USD

 

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

Taux de variation 2018/2017

Exportations

1 541

1 580

1 449

1 255

1 279

1313

1 879

 +43,1%

Importations

6 409

6 205

5 914

5 071

4 886

5 823

6 126

+5,2%

Total

7 950

7 785

7 363

6 326

6 165

7 136

8 005

+12,2%

Solde commercial

-4 868

-4 625

-4 465

-3 816

-3 607

-4 510

-4 247

-5,8%

Source : Bank of Jamaica

   1. Des exportations centrées sur les produits issus de l’industrie extractive et sur les produits alimentaires et agricoles

Les exportations jamaïcaines se sont élevées à 1,9 Mds USD en 2018, soit une hausse de 43% par rapport à 2017.

En 2018, « l’aluminium » (transformation de la bauxite) se positionne comme principale ressource commerciale jamaïcaine, avec une hausse de 83% par rapport à 2017, et représentant 55% du total des exportations, à 1 Md USD (plusieurs raffineries d’aluminium sont présentes en Jamaïque – JAMALCO, WINDALCO, ALPART). La « bauxite », également un produit traditionnel à l’export, a connu une augmentation de 19% par rapport à 2017 (à 100 M USD) et représente 5% du total des exportations. Le « charbon» représente un peu plus de 19% du total des exportations, à 280 M USD, soit une hausse de 19% par rapport à 2017.

Les « produits alimentaires et agricoles » représentent 10,5% du total des exportations, à 197 M USD et se positionne comme le 3ème poste d’exportations. Ainsi, les ventes « d’ignames » représentent 1,6% des exportations, à 29 M USD. Les « sauces et les biscuits » représentent chacun 1% des exportations à 20 M USD. Quant aux ventes de « café », une diminution de 21% est observée par rapport à 2017, pour n’atteindre seulement 15 M USD. Les « boissons alcoolisées » et le « rhum », représentent chacun un peu plus de 2% du total des exportations, avec une hausse constatée de 11%  pour les ventes de rhum, par rapport à 2017, à 46 M USD.

Principaux produits d’exportations entre 2016 et 2018 (M USD)

Produits

2016

2017

2018

Part 2018

2018/2017

Charbon

173

234

280

14,9%

+19,7%

Produits alimentaires

170

181

178

9,5%

-1,7%

   Sucre

14

14

13

0,7%

-7,1%

   Poissons, crustacés et mollusques

12

13

9

0,5%

-30,8%

   Biscuits et gâteaux

15

18

19

1%

+5,6%

   Sauces

19

19

20

1,1%

+5,3%

   Ignames

25,8

29,5

29,5

1,6%

0

   Akée

21

15,9

15,7

0,8%

-1,3%

Produits agricoles

33

24

19

1%

-20,8%

   Bananes

0.4

0.5

0.6

0,03%

+20%

   Café

28

19

15

0,8%

-21,1%

Bauxite

91,8

83,9

100,1

5,3%

+19,3%

Aluminium

444

570

1 042

55,5%

+82,8%

Matériaux brutes

20

24

24

1,3%

0

   Calcaire

3,5

3,9

3,8

0,2%

-2,6%

   Déchets métalliques

11,4

14,9

15

0,8%

+0,7%

Produits chimiques

26

24

38

2%

+58,3%

Boissons alcoolisée (sauf rhum)

37

54

51

2,7%

-5,6%

Rhum

39,6

41,1

45,7

2,4%

+11.2%

Source : Statistical Institue of Jamaic

   2. Des importations en hausse basées sur l’achat de produits industriels et des combustibles

Les importations jamaïcaines continuent leur progression (+5% par rapport à 2017) pour s’établir à 6 Mds USD en 2018 et ce malgré l’absence de croissance économique.

Ainsi, l’achat d’ « hydrocarbures » représente 26% du total des importations, à 1,6 Mds USD (+13% par rapport à 2017) pour se positionner comme le premier poste d’importations. Suivi de très près des « équipements de transport et machines », qui représentaient en 2018, 23% du total des importations, à 1,4 Mds USD, malgré une légère baisse de 4% par rapport à 2017.

Les « produits alimentaires » représentent le 3ème poste d’importations (14,7% du total des importations), à 902 M USD soit une hausse de 10% par rapport à 2017. La Jamaïque demeure encore très dépendante de l’approvisionnement alimentaire, plus particulièrement des Etats-Unis.

Enfin les « biens manufacturés » (principalement composants électroniques et électriques, plastique) et les « produits chimiques » (dominés par ceux à usage pharmaceutique) représentent chacun 12% du total des importations pour s’établir respectivement à 743 M USD (+10% par rapport à 2017) et à 754 M USD (+13% par rapport à 2017).

Principaux produits d’importations entre 2016 et 2018 (M USD)

Produits

2016

2017

2018

Part 2018

2018/2017

Equipements de transport et machines

1 273

1 474

1 410

23%

-4,3%

Hydrocarbures

1 003

1 423

1 607

26,2%

+12,9%

Produits alimentaires

837

842

902

14,7%

+7,1%

Biens manufacturés

584

674

743

12,1%

+10,2%

Produits chimiques

574

665

754

12,3%

+13,4%

Articles manufacturés divers

448

520

529

8,6%

+1,7%

Boissons et tabac

74

82

67

1,1%

-18,3%

Matières brutes

60

73

75

1,2%

+2,7%

Huiles animales et végétales

18

47

35

0,6%

-25,5%

Matières premières diverses

16

23

5

0,1%

-78,3%

Source : Bank of Jamaica

   3. Les principaux partenaires commerciaux de la Jamaïque : forte prépondérance américaine

Premier partenaire commercial de la Jamaïque en 2018, les Etats-Unis ont représenté 34% des exportations (soit 639 M USD) et 50% des importations (soit 3 Mds USD).

Les exportations vers l’Europe, sont concentrées vers les Pays-Bas, qui constituent la 2ème destination des exportations jamaïcaines (11% du total, à 201 M USD). La Jamaïque exporte particulièrement la bauxite et l’aluminium vers les ports hollandais, au travers desquels ces produits sont redistribués ver le marché européen. Le 1er fournisseur européen est l’Allemagne, se situant en 6ème position (3,3% des importations, à 202 M USD), la France ne représentant que 0,9% des importations à 59 M USD.

Les pays asiatiques restent en grande majorité fournisseurs de la Jamaïque, avec la Chine en 4ème position (6,1% des importations, à 376 M USD) et le Japon en 6ème position (5,2% des importations, à 319 M USD), qui s’orientent essentiellement vers l’importation des véhicules et matériaux de transports et composants électriques.

La part des pays voisins dans le commerce extérieur de la Jamaïque demeure faible. Ainsi parmi les clients on distingue Trinité et Tobago, en 9ème position des exportations jamaïcaines (30 M USD) et 5ème position des importations (349 M USD). Le Panama et le Mexique sont les seuls pays de la région après Trinité et Tobago dans le top 10 des fournisseurs de la Jamaïque (respectivement, en 8ème position, à 147 M USD et en 9ème position à 145 M USD).

Enfin une nouvelle tendance depuis 2017 est l’ouverture vers l’Afrique et le Moyen Orient. En effet, le Cameroun et le Ghana apparaissent parmi les clients de la Jamaïque, dans le top 15 représentant chacun 1,1% des exportations jamaïcaines, à 21 M USD.

Clients

M USD

Part

Etats-Unis

639

34%

Pays-Bas

201

10,7%

Islande

106

5,6%

Canada

98

5,2%

Russie

75

4%

France

51

2,7%

Royaume Uni

42

2,2%

Géorgie

31

1,6%

Trinité et Tobago

30

1,6%

China

23

1,2%

Cameroun

21

1,1%

Ghana

21

1,1%

Saint Martin

20

1%

Emirats Arabes Unis

19

1%

Venezuela

19

1%

Gibraltar

18

0,9%

Italie

18

0,9%

Barbade

18

0,9%

Sainte Lucie

17

0,9%

Mexique

16

0,8%

Source : Fonds Monétaire International

Fournisseurs

M USD

Part

Etats-Unis

3 065

50%

Egypte

1 339

21,9%

Colombie

433

7,1%

Chine

376

6,1%

Trinité et Tobago

349

5,7%

Japon

319

5,2%

Allemagne

202

3,3%

Panama

147

2,4%

Mexique

145

2,4%

Thaïlande 

139

2,3%

Venezuela

134

2,2%

République Dominicaine

113

1,8%

Canada

103

1,7%

Bermudes

91

1,5%

Brésil

88

1,4%

Pays Bas

87

1,4%

France

59

0,9%

Source : Fonds Monétaire International

Publié le